Drame de Boulouparis : l'auteur du coup de feu placé en détention provisoire

justice nouméa
mobilisation devant tribunal
©Alix Madec

Plus de mille personnes sont venues apporter leur soutien au retraité qui a tué d'un coup de feu un jeune homme qui tentait de voler sa voiture. L’homme de 57 ans a été placé en détention provisoire. Une information judiciaire pour homicide volontaire a été ouverte.

Ils sont venus de tout le territoire pour exprimer leur indignation face à des actes de délinquance qu'ils estiment de plus en plus nombreux. Devant les grilles du tribunal correctionnel de Nouméa, plus de mille personnes, de tous profils, ont ainsi marqué leur soutien à cet habitant de Port-Ouenghi à Boulouparis responsable de la mort par arme à feux d'un jeune homme de 24 ans qui avait tenté, dans la nuit de mercredi à jeudi, de le cambrioler. 

"Ce n'est pas la solution mais en dehors de ça, c'est quoi la solution ?"

Dans la foule, beaucoup dénoncent des vols devenus trop récurrents et les failles de la justice. "On est cambriolés chez nous entre deux et quatre fois par semaine. Nous, ce qu'on aimerait c'est que notre maire (Pascal Vitorri ndlr) nous installe un portail pour essayer de diminuer ce phénomène. Mais en attendant, on subit, et on a averti à plusieurs reprises qu'il allait se passer une catastrophe. Et ça s'est passé. Alors, ce n'est pas la solution, mais en dehors de ça, c'est quoi la solution ?" s'exclame un manifestant qui habite le quartier résidentiel de Port-Ouenghi. Un peu plus loin, une femme s'indigne : "Que la justice condamne ces récidivistes! Tout le monde est révolté car il y a des voitures volées et brûlées quatre fois par jour!" 

Le procureur de la République, Yves Dupas, qui a entendu le prévenu en fin d’après-midi a annoncé que le cas de légitime défense était à écarter dans cette affaire car « le propriétaire ne se trouvait aucunement dans une situation de danger immédiat ». Une information judiciaire pour homicide volontaire a été ouverte à l’issue de cet échange, en début de soirée. Le prévenu a été placé en détention provisoire et conduit au Camp-Est.