EN IMAGES. Dégel du corps électoral : les indépendantistes et les non-indépendantistes mobilisés à Nouméa

Les manifestants des Loyalistes et du Rassemblement et de la Cellule de coordination des actions de terrain, mobilisés à Nouméa ce samedi 13 avril 2024.
Retour sur une journée de manifestations à Nouméa, autour de l'élargissement du corps électoral, pour les élections provinciales. Les Loyalistes et le Rassemblement ont marché ce samedi, dans les rues de la capitale depuis la place de la Moselle. De leur côté, les membres de la Cellule de coordination des actions de terrain se sont retrouvés place de la Paix. Revivez cette journée dans notre direct numérique.

Retour sur une journée de manifestations, à Nouméa, autour de l'élargissement du corps électoral pour les élections provinciales. Des dizaines de milliers de Calédoniens ont répondu présent dans les rues de la capitale, avec : 

  • Une manifestation à l'appel du Rassemblement et des Loyalistes au départ de Port Moselle
  • Une manifestation à l'appel de la CCAT avec un sit-in de la place de la Paix et une marche jusqu'au Mwâ Kââ
  • Des manifestations très suivies ce samedi, à Nouméa. D'autres mobilisations étaient organisées, sur le reste de la Nouvelle-Calédonie
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    Ce live est terminé. Merci d'avoir suivi ce direct numérique. Prochain rendez-vous d'information à 17h, pour le journal radio et à 19h30, pour le journal télévisé de Nouvelle-Calédonie la 1ere.
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    À New-York, le ministre de l'intérieur et des Outre-Mer, Gérald Darmanin va être auditionné à l'ONU par le Comité spécial de la décolonisation, au sujet de la Nouvelle-Calédonie.  

    Gérald Darmanin auditionné à l'ONU sur la Nouvelle-Calédonie

  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    editor-image
    Dans le cortège des Loyalistes et du Rassemblement ce matin, la jeunesse est représentée. "On est là pour représenter les jeunes de la Nouvelle-Calédonie et pour dire qu’on est toujours fiers d’être français. On est sur une terre de partage et on est pour le vivre ensemble ", révèle l’un des manifestants.
    "En Calédonie, le vivre ensemble c’est avec les deux drapeaux. Il faut arrêter avec la politique de la peur. Le clivage politique n’est pas bon. Depuis les accords de Matignon, rien n’a changé. Mais le peuple Calédonien il s’est construit depuis deux générations avec des métisses. Les jeunes, ce qu’ils veulent, c’est du travail", assure de son côté Claude Siret, qui a lui aussi répondu à l'appel des Loyalistes et du Rassemblement.
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    editor-image
    "Nous sommes ici pour dénoncer le passage en force de l’État. On veut afficher nos couleurs et monter qu’on existe", assure Hélène Lewene, manifestante de la CCAT. "Nous ne voulons pas que le corps électoral soit dégelé. On veut le retrait du texte, parce qu’on ne veut pas être noyés chez nous. Si le dégel du corps électoral passe, cela veut dire qu’il éteindra la lutte du peuple Kanak".  
    Claude Ayrault, lui aussi, a répondu à l’appel de la Cellule de coordination des actions de terrain, ce samedi. "Je pense qu’il faut respecter les Kanak chez eux et leur laisser toute la place qu’il se doit. Il faut reconnaître que nous sommes des accueillis. Je suis ici depuis 1993, j’ai vécu aux îles et dans le Nord. J’espère que l’on va trouver les voies du dialogue, pour fonder un pays libre avec tout le monde et dans la paix".  
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    editor-image
    "C’est la plus grande manifestation de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie", assurait ce matin le député de la deuxième circonscription Nicolas Metzdorf, dans le cortège de la mobilisation des Loyalistes et du Rassemblement.
    "On a rempli les rues de Nouméa. La ville est un peu trop petite, aujourd’hui pour nous. Cela va nous aider, pour aller jusqu’au bout du dégel du corps électoral. Et puis surtout, le message il est pour le FLNKS, n’ayez pas peur de nous. On veut construire avec vous. On a toujours tendu la main et on continuera à le faire. Les gens qui sont là aujourd’hui, veulent construire avec tout le monde".
    Pour rappel, Nicolas Metzdorf est le rapporteur de la réforme constitutionnelle concernant le dégel du corps électoral, à l’Assemblée Nationale.
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    L'élargissement du corps électoral, un dossier qui marque l'actualité politique intense depuis plusieurs semaines, en Nouvelle-Calédonie.

    Dégel du corps électoral : retour sur 10 jours très politiques en Nouvelle-Calédonie

  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    editor-image
    "C’est le point de départ d’un moment important dans l’histoire du pays", lance Thierry Kameremoin, membre de la CCAT. "Pourquoi la place de la Paix? C’est trois choses : un cadre institutionnel, la liberté pour les prisonniers de l’époque, les prisonniers politiques. Et puis ce qu’on a appelé à ce moment-là, le désarmement du mouvement. Cela veut dire qu’on fera autre chose. Avec d’autres modes d’expression que l’on a utilisé (…), mais plus jamais ce qu’on a pu faire à ce moment-là".
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
    Pour l’instant pas de chiffres officiels, concernant les deux mobilisations à Nouméa. Mais selon les organisateurs, plus de 30 000 personnes sont réunies pour la Cellule de coordination des actions de terrain, place de la Paix. 35 000 personnes pour les Loyalistes et le Rassemblement, également selon les organisateurs.
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec
  • Avatar
    La 1ère
    Il y a 0 sec