publicité

Le Grand hôtel du Pacifique sera détruit et reconstruit

Les façades du bâtiment avaient été déclassées par la Province Sud en octobre dernier. Le promoteur immobilier a décidé de raser l’hôtel mais de reconstruire la bâtisse à l’identique.  

© DR
© DR
  • Caroline Moureaux avec Laura Schintu et José Solia
  • Publié le
C'est maintenant une certitude, l'ancien Grand hôtel du Pacifique sera bien démoli car jugé trop vétuste. Selon la mairie de Nouméa et le groupe Caillard et Kaddour, qui possède l'édifice, le bâtiment sera reconstruit à l'identique pour que l'aspect de la bâtisse reste le même. Il devrait alors abriter des commerces et des bureaux. 
© José Solia
© José Solia
 

Un témoin de plusieurs époques

Construit au tout début des années 1900, l’hôtel avec ses jardins et sa fontaine, se situait au niveau de la gare du train qui reliait Nouméa à Païta. 
En 1942, l’établissement, devenu « Grand hôtel du Pacifique », est réquisitionné par l’armée américaine qui en fait son quartier général, le fameux QG du général Patch, et son club des officiers. 
Après la guerre, l’hôtel fonctionne moins bien et finit par fermer ses portes dans les années 1960. 
Les façades sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de la Province Sud fin 1994, avec une modification en 2007. 
En août 2011, un incendie ravage l’une des constructions. 
Les façades rescapées sont finalement déclassées en octobre dernier, laissant le champ libre au promoteur. Le groupe Caillard et Kaddour a donc annoncé sa décision de détruire le bâtiment, mais pour le reconstruire à l’identique assure le propriétaire. 

Retour sur l'histoire du Grand Hôtel du Pacifique, avec Laura Schintu et José Solia 
DEMOLITION GRAND HOTEL PACIFIQUE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play