La rénovation de port Moselle se poursuit

travaux publics nouméa
Port moselle 17 septembre
Une nouvelle barge, longue de 45 mètres y a été accueillie, pour installer les derniers poteaux sur lesquels seront arrimés les nouveaux pontons. La barge de 600 tonnes est assistée d’un remorqueur de 10 000 chevaux.
C’est près du marché de Nouméa, que le Chasseloup a élu domicile et il en impose, par ses dimensions. Longue de 45 mètres, la barge est arrimée à un remorqueur, chargé de déplacer ses 600 tonnes, une fois les corps-morts en béton relevés. Aux manettes des deux moteurs latéraux du remorqueur, Teva Tariu, capitaine qui comptabilise près de vingt ans d’expérience est aux commandes. Objectif de la manoeuvre : positionner la barge, afin qu’elle soit perpendiculaire au quai. 
 

La difficulté, c’est déjà la profondeur et la place pour la manœuvre, à l’intérieur de port Moselle - Teva Tariu, Capitaine du remorqueur Gaiac

port moselle 17 septembre 2


Nouveaux pontons

La barge évolue à seulement dix mètres des pontons et autres embarcations, dans un espace navigable fréquenté, à la limite des 5 mètres de profondeur. Un mode opératoire définit par les trois entreprises impliquées dans cette opération d’extension de port Moselle. Avec l’installation de 53 pieux, sur lesquels seront arrimés les nouveaux pontons. 
 

De notre côté, pour la Sodemo, on est soulagés parce que vous imaginez bien qu’une barge de 600 tonnes dans un port, ce n’est pas anodin. Ça c’est très bien passé, on est pleinement satisfaits et on va démarrer une nouvelle phase. On va changer l’intégralité des pontons. Les nouveaux pontons sont arrivés et stockés sur le quai des scientifiques. Ils sont déjà assemblés et dès la semaine prochaine, les opérations de décommissionnement du ponton B, vont pouvoir commencer - Sébastien Fellman, directeur des ports à la Sodemo


Au total, ce sont plus de deux kilomètres de ponton flambant neufs, qui seront installés dès la semaine prochaine. Coût total de l’opération : plus d’un milliard de francs cfp.

Le reportage de Nadine Goapana et Louis Perrin : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live