nouvelle calédonie
info locale

Le label Hygiène alimentaire pour les restaurants de Nouméa

santé Nouméa
Label hygiène alimentaire Nouméa
©Michel Marin
Quinze, c'est le nombre d'établissements qui ont obtenu le label Hygiène alimentaire de la Ville de Nouméa l'an dernier. Ce programme pilote ayant fait ses preuves, un nouvel appel à candidature a été lancé. Vingt établissements pourraient-être labellisés cette année.
En novembre 2018, ce restaurant a obtenu le label Hygiène alimentaire de la ville de Nouméa. Une récompense, mais aussi une contrainte pour l’établissement.
« On a beaucoup de fiches dans toutes les pièces, à la plonge, au chaud, au froid…On fait un contrôle sur tout et c’est intéressant aussi pour les clients pour être sûrs de manger dans un restaurant qui est sain, avec une nourriture saine, et que tout soit propre » explique Tony Pomerleau, gérant et chef. 
Label hygiène alimentaire Nouméa
©Michel Marin
 

63 critères pour obtenir le label

Le label, valable deux ans, est demandé l’établissement lui-même. Pour l’obtenir, il doit signer une charte d’engagement et remplir 63 critères qui vont de la gestion des denrées à la formation du personnel en passant par le nettoyage et la désinfection du matériel. 
A l’issue d’un premier audit puis d’un contrôle inopiné, les candidats obtiennent ou non le label. 
Un label qui peut également être retiré en cas de risque sanitaire. 
L’objectif de ce certificat est d’améliorer la sécurité sanitaire de la restauration commerciale (restaurants et snacks), de valoriser les professionnels du secteur qui s’engagent dans une démarche qualité de leur établissement, et d'offrir une meilleure visibilité et un attrait supplémentaire pour les consommateurs.
 

Une aide aux équipes

Quinze établissements ont été labellisés en 2018. Et les premiers retours sont très positifs selon Kevin Lucien, directeur des risques sanitaires à la Ville de Nouméa : «  Le label en hygiène alimentaire est devenu un outil de bon sens et aidant les équipes dans la mise en oeuvre de leur fonctionnement, par les procédures qu’ils proposent… C’est un dispositif qui qui est mis en place en interne de l’établissement par l’équipe elle-même et leur gérant ».
Vingt autres établissements devraient être labellisés cette année. Les restaurateurs ont jusqu’au 2 août pour déposer leur candidature.
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Michel Marin 
©nouvellecaledonie
Retrouvez ci-dessous le dossier à destination des restaurants et snacks candidats : 

Label hygiène alimentaire Nouméa by Françoise Tromeur on Scribd

Publicité