Un nouveau centre cinéraire pour la ville de Nouméa

société nouméa
Crématorium Nouméa 1
©Cédric Michaut / Nc1ère
Après un an de travaux, le nouveau centre cinéraire de la ville a été inauguré ce vendredi matin. Installé au cimetière du 5e km, il est en service depuis le début du mois de mars, mais son ouverture au public se fera mardi prochain. Il doit permettre de réaliser plus de crémations.
Sa structure moderne de 420 m2 rappelle celle d'un théâtre ou d'un musée flambant neuf. Mais cet établissement dernier cri, est le nouveau centre cinéraire de la ville de Nouméa, qui surplombe le cimetière du 5e kilomètre. Un tout nouveau crématorium qui vient remplacer le précédent, devenu trop vétuste.

Dans cet unique crématorium du territoire, l'entourage du défunt peut désormais accéder à de nouveaux services pour les derniers instants de leurs proches. Deux salles dites « de visionnage » ont été aménagées, à la demande de nombreuses familles. 
 

« Cela va permettre aux familles d’être rassurées sur le sort du cercueil, comment il est manipulé, comment se passe concrètement l’introduction, rien n’est caché, elles pourront assister à tout, jusqu’à la fin de l’introduction » - Thomas Durand, responsable du centre funéraire.

 

Crématurium Nouméa 2
©Cédric Michaut / NC 1ère


Six incinérations par jour


Depuis mars 2020, quatre-vingt crémations ont été réalisées grâce à un four plus performant que le précédent. Pour une opération d'incinération qui dure entre une heure trente et deux heures, contre quatre heures auparavant.

Aujourd’hui, il est possible de réaliser jusqu’à six crémations par jour, grâce à une technologie plus moderne et respectueuse de l’environnement.
 

« Aujourd’hui, l’air qui sort des cheminées est quasiment pur, il est traité et retraité, de manière à être complètement dépollué et qu’il n’y ait pas de fumée blanche qui en sorte » - Thomas Durand, responsable du centre funéraire.


Meilleure gestion des concessions funéraires

Crématorium Nouméa 3
©Cédric Michaut / NC1ère
Au cœur de l’espace extérieur dédié au recueillement, un nouveau colombarium a été installé, avec deux cent vingt cases et autant de cavurnes, qui permettent de mettre les urnes funéraires en terre. Autre nouveauté : un puit, pour disperser les cendres des défunts.

Des nouvelles dispositions prises, afin de permettre une meilleure gestion des concessions funéraires.
 

« L’ancien crématorium construit par une entreprise privée il y a plus de 20 ans, à l’époque, les crémations étaient peu nombreuses et au fur à et mesure des années, les gens se sont intéressés à ce type de funérailles. On a vu la quantité de crémation augmenter » - Alan Boufeneche, directeur de la vie citoyenne, éducative et sportive à la mairie de Nouméa.


Une nouvelle structure dont le coût total s'élève à 340 millions de francs cfp. Elle permet de faire baisser le prix de la crémation de 30% pour les familles. 

En 2019, 389 crémations ont été réalisées en Nouvelle-Calédonie. 

Le reportage de Lizzie Carboni et Cédric Michaut :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live