Opération caritative au Cercle des nageurs calédoniens pour le foyer Béthanie

association nouméa
Défi 24 heures de natation au CNC, 6 mars 2022
Dernière ligne droite avant la fin du défi. Un nageur aura parcouru vingt kilomètres lors des 24 heures de natation du CNC au profit du foyer Béthanie de Nouméa. ©Julie Straboni / NC la 1ère
Nager en solidarité avec les femmes victimes de violences et leurs enfants accompagnés par le foyer Béthanie. Plus de 450 participants ont fait grimper le compteur des kilomètres au Cercle des nageurs calédoniens pendant 24 heures, ce week-end à Nouméa.

11h30 dimanche matin. "C'est ter-mi-né ! s'égosille au micro Théo Kochel, l'entraîneur du Cercle des nageurs calédoniens. La fatigue a pris le dessus mais on est heureux de ce résultat." Après 24 heures d'occupation de la piscine du CNC et 601 km parcourus, le petit groupe à l'origine de ce défi est épuisé mais fier.

Celui qui s'est transformé en animateur le temps d'une journée a encouragé les nageurs qui se sont relayés entre samedi et dimanche. "J'ai fait une sieste d'une heure vers quatre heures du matin ! J'ai vu du monde venir avec le sourire, la bonne humeur, pour cette cause qui tenait à coeur à beaucoup de gens."

Pour faire vivre un club, il faut qu'il y ait ce genre d'évènements populaires. Cela fait partie de nos valeurs de soutenir ces associations de lutte contre les violences faites aux femmes et leurs enfants

Théo Kochel, entraîneur au CNC

Cela faisait plusieurs années qu’une telle opération caritative ne s’était pas tenue au CNC. Et quand des nageuses licenciées ont proposé de relancer les 24 heures de natation, la nouvelle directrice et son équipe ont répondu par la positive. Marie-Michelle et Kimberley ont répondu présentes pour renforcer les relais féminins. Chacune des douze participantes a nagé dix à douze kilomètres en moyenne en une journée.

"Elles ont sollicité leurs réseaux et on s'est mobilisées rapidement", explique Marie-Michelle. "Ça a été un petit marathon, et une belle organisation. Le plus dur c'était pendant la nuit, avoue Kimberley. Ça a été compliqué de se réveiller, on avait des douleurs aux épaules mais il fallait nager pour la bonne cause. On est très contentes." 

Habituellement, la distance parcourue à la nage fait grimper le compteur des dons des partenaires, mais pas ici. Les sponsors ont promis la somme de 140 000 francs, et grâce aux droits d'entrée à l'évènement, c'est 466 676 francs qui ont été récoltés.

"Cet argent ira directement aux résidentes du foyer Béthanie et à leurs enfants, confirme Carole Franco qui y exerce le métier d’éducatrice spécialisée. Il pourra être utilisé pour une sortie - on en avait fait une à l'Ile aux canards - on va réfléchir. Avec ce gros budget on va leur faire un beau cadeau !"