Plantation, oiseaux, histoires : le Ouen Toro, écrin de la 4ème fête de la forêt

environnement nouméa
Fête de la forêt Ouen Toro 2021
300 arbres de forêt sèche ont été plantés ce samedi 24 avril au Ouen Toro ©Stéphanie Chenais

La 4e édition de la fête de la forêt a lieu ce samedi au Ouen Toro. Un évènement pour sensibiliser les Nouméens à cet écrin de nature dans leur ville. Plantation, découverte des oiseaux, des champignons, ateliers de dessins, histoires : de nombreuses animations étaient proposées.

La fête de la forêt avait lieu ce samedi 24 avril au Ouen Toro à Nouméa. Un évènement qui a pour objectif de sensibiliser les Nouméens à la nature qui les entoure. De nombreuses animations étaient proposées pour apprendre des choses en s’amusant. Mais aussi pour mettre les mains dans la terre en plantant un petit arbre qui deviendra grand. 

Fête de la forêt Ouen Toro 2021
©Stéphanie Chenais

1% de la forêt sèche d’origine

Les arbres que les enfants ont plantés sont encore tout petits, mais l’objectif est bien qu’ils grandissent et recréent cette forêt qui a un jour existé. Sur les 4500 km² de forêt sèche qui couvraient à l’origine le côté Ouest du Ouen Toro, il n’en reste plus que 45 km², c’est à dire à peine 1 %. 

Fête de la forêt Ouen Toro 2021
Les conseillers municipaux juniors de la ville de Nouméa ont participé à la plantation de 300 arbres. ©Stéphanie Chenais

De l’importance de planter

Une plantation de quatre espèces endémiques a donc été organisée sur la parcelle qui surplombe l’Anse-vata pour la fête de la forêt. 
" Cette année, on a un petit peu diminué les surfaces de plantation de manière à pouvoir mieux s’en occuper" explique Bruno Cerreti, chef de subdivision au service de l’entretien du paysage et du patrimoine végétal à la mairie de Nouméa. "On va dire qu’une plantation, elle est sortie d’affaire au bout d’une dizaine d’années, donc ça nécessite quand même un suivi de longue haleine. Il y a beaucoup de gens qui fréquentent le Ouen Toro pour des activités sportives par exemple et qui nous signalent régulièrement qu’il y a des dégradations, des choses comme ça. Mais c’est vrai que les gens sont assez sensibilisés à cet espace soumis à forte pression humaine et du coup, on voit vraiment que la mentalité est en train de changer".  
Et, vous allez l’entendre, les enfants ont bien compris pourquoi planter est important. Ils l’expliquent à Stéphanie Chenais. 

Plantation forêt sèche itw enfants

Fête de la forêt Ouen Toro 2021
©Stéphanie Chenais

A la découverte des oiseaux du Ouen Toro

Mais la forêt ce n’est pas que du vert. D’autres associations étaient présentes pour faire découvrir autrement le Ouen Toro. En levant un peu les yeux du sol. 
" Les gens ne s’en rendent pas forcément souvent compte mais il y a une belle diversité d’oiseaux dans cette région" souligne David Ugolini, le président de l’association calédonienne d’ornithologie. "Donc c’est intéressant d’observer les oiseaux puisque généralement, ce sont des animaux qui sont faciles à observer et bien connus du public, pour avoir des informations sur l’état de santé de leur habitat et des milieux qu’ils peuplent". 

51 hectares, c’est la superficie totale du parc naturel du Ouen-Toro. Une zone protégée au titre du code de l’environnement. 

Fête de la forêt Ouen Toro 2021
Le stand de la société calédonienne d'ornithologie présente les oiseaux du Ouen Toro ©Stéphanie Chenais