Référendum 2021 : Calédonie ensemble ajuste sa campagne du Non

référendum nouméa
Séminaire Calédonie ensemble, Nouméa, 29 août 2021
Un séminaire a réuni à Nouméa les référents de Calédonie ensemble pour l'agglomération, le 29 août. ©NC la 1ere
Le parti non indépendantiste tenait dimanche un séminaire à la Vallée-du-Tir, avec ses référents de Nouméa et l’agglomération. Il s’agissait d’échanger sur la stratégie à adopter pour la troisième consultation. Calédonie ensemble parle de campagne commune, pas unitaire, avec les Loyalistes.

"Complémentaire avec les Voix du Non", "commune mais pas unitaire". C’est la campagne référendaire qu’évoque Calédonie ensemble, considérant que son Non à l’indépendance est idéologiquement éloigné des Loyalistes. Il est question d'au moins une, ou deux, date(s) commune(s). 

"Cibler ceux qui se posent des questions"

"Le séminaire a conclu que la bonne stratégie serait d’aller chercher les voix des indécis, des hésitants, des abstentionnistes ou même de ceux qui ont peut-être voté Oui, une fois ou deux fois, mais qui se posent des questions sur l’avenir", résume le porte-parole du parti, Philippe Dunoyer. "Il faut cibler notre message par rapport à ceux qui se posent encore des questions, à juste titre. On le fera avec notre sensibilité et on le fera aussi en complémentarité avec la campagne que mènent les Voix du Non."

Séminaire Calédonie ensemble, Nouméa, 29 août 2021
Jean Kays, directeur de campagne adjoint à Calédonie ensemble. ©NC la 1ere

 

Lancement fin septembre

Avant le lancement officiel de sa campagne, fin septembre, Calédonie ensemble considère qu’il faut "d’abord échanger et écouter ce que les Calédoniens ont à dire". Plusieurs rencontres sont notamment prévues dans le Nord et aux îles. Le mouvement a par ailleurs exprimé son souhait de consulter le monde économique.

Un reportage sur place de Dave Waheo-Hnasson et Carawiane Carawiane :