Une saisie de drogues dures lors d’un contrôle à Nouville

trafic de drogue nouméa
Police nationale Nouméa
©Laura Schintu / Nc la 1ere
Une femme a été arrêtée, vendredi 20 mai, à Nouméa, en possession de LSD, d’amphétamines et de cannabis. L’enquête est en cours.

C’est lors d’une opération de lutte contre la délinquance le vendredi 20 mai que la drogue a été découverte. Plusieurs véhicules étaient contrôlés et parmi eux, une conductrice qui se rendait à une soirée à Nouville.

La mise en cause plaide la consommation personnelle

En sa possession, six parachutes de MDMA (des amphétamines) représentant une quantité totale inférieure à un gramme, un buvard de LSD ainsi que trois grammes d’herbe de cannabis.
La jeune femme âgée d’une trentaine d’années a été d’abord placée en retenue douanière, puis en garde à vue. Au cours de sa garde à vue, elle a, selon le procureur de la République, reconnu consommer ces produits stupéfiants, sans toutefois se livrer à de la revente. Elle aurait acquis ces produits au cours d’une soirée organisée dans les mois précédents. 

Une expertise des produits

Le parquet a ordonné une expertise des produits saisis par un médecin biologiste avant de poursuivre la personne mise en cause dans le cadre d’une convocation à l’audience correctionnelle.
La mise en cause a été remise en liberté ce mercredi 25 mai à l’issue de quatre jours de garde à vue.

La Calédonie encore épargnée

Le procureur de la République rappelle que "le territoire calédonien est jusqu’à présent, assez peu impacté par la consommation de MDMA ou de LSD. Mais une vigilance particulière s’impose, à la lumière de cette procédure dans la lutte contre les stupéfiants, de toute nature au vu des enjeux en termes de santé publique comme des revenus illicites captés dans le trafic".