«Upskirting» à Nouméa : des collégiens placés en garde-à-vue

faits divers nouméa
Sept collégiens ont été placés en garde-à-vue cette semaine, à Nouméa, par la police nationale. Police qui se fend d’un rappel : «Filmer sous les jupes d’une femme à son insu», en l’occurrence une professeure, «et diffuser les vidéos sur les réseaux sociaux, ce n’est pas un jeu, c’est un délit. La pratique du "upskirting" est interdite et punie par la loi d’un an de prison.» Les téléphones portables des adolescents ont été saisis et détruits, précise la police. Le principal auteur devra s’expliquer devant le juge des enfants.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live