EN IMAGES. Les Rafale font leur show en Nouvelle-Calédonie

Les Rafale se sont posés à Tontouta, côté base aérienne, samedi 13 août en fin de journée.
Ils se sont faits attendre, et ils ont été admirés. Le détachement exceptionnel de l’armée de l’air dans le cadre de la mission Pégase / Henri-Brown a touché la Nouvelle-Calédonie, ce samedi. Exercice à Koumac, puis arrivée très remarquée des trois Rafale à Tontouta.

Trois avions de chasse Rafale sur le tarmac de Tontouta et derrière la triple silhouette, le contour de la chaîne calédonienne. L'image est exceptionnelle. Les appareils de l'armée de l'air et de l'espace ont atterri ce samedi en tout début de soirée à la base aérienne 186 Lieutenant-Paul-Klein, en provenance de Koumac. Comme les autres avions de la mission Pégase / Henri-Brown. Résumé en images par Claude Lindor :

©nouvellecaledonie

Mais pas sans avoir fait le show dans le ciel de Païta, sous les applaudissements du parterre au sol. Voyez ces images de Charlotte Mannevy :

Arrivée des Rafale à Tontouta ©Charlotte Mannevy / NC la 1ère

 

Leur arrivée était attendue par des représentants des autorités militaires et civiles. Mais aussi par des proches de deux pilotes qui ont leur famille en Calédonie. 

Appareils photo, téléphones et caméras dégainés, pour l'atterrissage des avions de chasse.

Sonia Backès avec les généraux Putz et Groën.

Des retrouvailles émouvantes. Le lieutenant Johan, par exemple, n'était pas revenu depuis presque trois ans.

Parmi les pilotes, un Calédonien, le lieutenant Johan.

Et la découverte de ce qui s'avère des bijoux de technologie. Un Rafale pèse dix tonnes. Peut embarquer une fois et demi son poids en carburant et en armement. Et il est capable d’atteindre une vitesse de 1,8 Mach, soit environ 2 000 kilomètres / heure.

Parmi la mission, un natif de Calédonie (au centre) mais aussi un pilote qui y a ses parents.

Retrouvez le plateau en situation de Caroline Antic-Martin et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie

Et à peine descendu de son Rafale, et de Tontouta, le lieutenant Johan était l'invité du JT sur NC la 1ère.

Son entretien avec Thérèse Waïa :

©nouvellecaledonie