Mission Henri-Brown : les Rafale visibles en Calédonie à partir de samedi

sécurité
Rafale français Pegase Henri Brown
Les Rafale de passage en Inde, sur le chemin de la Calédonie. ©Indian Air force
Les Forces armées en Nouvelle-Calédonie invoquent des "contraintes logistiques" pour expliquer le changement de programme : au lieu de ce vendredi, rendez-vous à compter de samedi, pour scruter les cieux et le passage des Rafale présents pour la Mission Henri-Brown.

Décalage de vingt-quatre heures, dans l'arrivée de ce que l'armée appelle la mission Pégase / Henri-Brown. A savoir trois avions de chasse Rafale, mais aussi des Airbus A 330 MRTT ravitailleur et A 400 M de transport. Soit plus de 160 personnels, dont une dizaine de pilotes de chasse. "En raison de contraintes logistiques à l’occasion de son escale technique actuelle en Australie", expliquent les Fanc, "le détachement aérien arrivera en Nouvelle-Calédonie le samedi 13 août." Il en repartira comme prévu le mercredi 17, "pour poursuivre sa mission et participer notamment à l’exercice Pitch Black en Australie."

Une "opération de projection" évoquée mercredi par le ministre des Armées :

Nouveau programme

Pour celles et ceux qui veulent profiter du spectacle, voici des éléments du nouveau programme.

SAMEDI
Premier exercice autour de l’aérodrome de Koumac, de 14 heures à 16h30. Il est prévu un largage de parachutistes à partir d’un A400M sur l’aérodrome de Koumac et des survols de Rafale.
Le détachement militaire aérien est ensuite attendu sur la base aérienne 186 de la Tontouta, à partir de 17h30 pour ce qui concerne les Rafale. Site interdit d'accès au public, bien sûr, mais rien n'empêche de se garer dans le coin pour profiter du spectacle.

DIMANCHE
Survol de la Calédonie avec décollage de Tontouta autour de 14 heures, et placement entre le récit et la côte Ouest. Passage par le Bonhomme de Bourail, la foire pour 14h10, le Cœur de Voh, la Poule de Hienghène, le long de la côte Est vers le Sud, la baie d’Upi à l’Ile des Pins, la région de Nouméa puis retour à Tontouta.


LUNDI
A partir de 13 heures, rencontre avec les classes de défense calédoniennes sur la base aérienne de la Tontouta et, à 14 heures, cérémonie commémorant le premier vol Paris-Nouméa, à la stèle du Biarritz, au rond-point de l'aéroport de Tontouta. 

MARDI
En début d'après-midi, exercice au-dessus de l'aéroport de Lifou.

MERCREDI
Départ de la mission pour l’Australie, afin de participer à un exercice interalliés, puis cap sur l'Hexagone après passage par l'Indonésie, Singapour et les Emirats arabes unis

Résumé en images avec Laurence Pourtau

©nouvellecaledonie

Et pour finir, ce clin d'œil de l'Indian Air force au passage du contingent :