Le marché Broussard fuit les odeurs de Ducos.

incendies
Marché broussard à Païta
Le marché broussard délocalisé à Païta les 27 février et 5 mars. ©NC1ere
L'incendie des enseignes des groupes Ballande et Carrefour à Ducos le 4 février dernier  impacte toujours l'activité économique de la zone.
En face le marché broussard et ses exposants ont décidé de se délocaliser deux samedis de suite à Païta
Une vingtaine de jours après l’incendie de ces commerces (Champion, Serdis et la Foirfouille),  les odeurs de marchandises en décomposition et la prolifération d’insectes parasites sont toujours observées.
Les producteurs et colporteurs du marché broussard situé juste en face ont donc préféré déserter momentanément les lieux.
Ils se sont installés pour deux week-ends sur le parking de l’arène du sud à Païta.   
La clientèle n’était pas tout à fait la même qu’à Ducos ce samedi, moins de Nouméens et davantage d’habitants de Dumbéa et de Païta.
 
 
A Ducos, l’évacuation des denrées périssables est toujours en cours.  En attendant le retour à la normale, un produit neutralisant est dispersé tous les jours pour lutter contre les nuisances olfactives. Pas suffisant pour rassurer les producteurs et les colporteurs qui se réuniront à nouveau le samedi 5 mars de 5 heures à 11heures à Païta.
 

Des réactions de consommateurs et d’exposants recueillies à Païta par Natacha Cognard et Robert Tamanogi


Marché broussard à Païta