nouvelle calédonie
info locale

Païta, une commune toujours en pleine croissance

demographie païta
Païta
©Isabelle Braouet
La troisième commune de l'agglomération de Nouméa connaît une explosion démographique. Elle enregistre une croissance de 19,1%, grâce à de nombreux atouts. 
 
Païta est une des plus grandes communes du territoire avec une superficie de 700 km2. Depuis les années 1950 , sa population grandit régulièrement.

D’après le dernier recensement, elle compte aujourd’hui plus de 24 000 habitants, ce qui représente une hausse de 19,1 % en cinq ans. C'est un phénomène que les services municipaux anticipent à travers différents paramètres.

"C'est le ratio entre le nombre de permis de construire et le nombre de logements qui y sont attachés. Ensuite, le nombre de demandes dans les écoles donc on a des projections assez fiables en matière de demandes dans les écoles et à partir de là, on voit l'accroissement de la population et on peut anticiper sur deux ou trois ans les équipements à réaliser pour justement faire cette intégration"  explique Benoît Coquelet, chef de projet du développement social urbain à Païta.


Adapter l'environnement 

Conséquence de ce boom démographique : l'adaptation des infrastructures. À titre d'exemple, l’an dernier, Païta a ouvert sa onzième école avec 296 écoliers. Dans l’établissement Jean-Baptiste Gustin, on en attend environ 80 de plus pour la prochaine rentrée scolaire. Une douzième école est d’ores et déjà programmée pour les années à venir.

Comment expliquer l’attractivité de la commune ? Certainement par un foncier encore abordable,  avec un are qui s’achète pour 921 000 francs CFP, contre plus de quatre millions à Nouméa. Une politique du logement qui privilégie depuis des années les maisons individuelles, comme dans le quartier des trois vallées.  "On a une population plutôt jeune qui souhaite venir s'installer sur Païta, dû au prix du foncier, comme ce quartier très diversifié ou ailleurs sur la commune"  indique Larissa Betto, cheffe de service adjoint-développement social urbain à Païta.

Autres atouts : l’installation du Médipôle à proximité, la disparition du péage de la Savexpress et un bassin d’emplois qui grandit à travers les trois zones industrielles. "Les zones poussent en même temps que la commune s'accroît et pour que justement le bassin d'emploi soit toujours adapté à la population. Il y a toujours une part de la population qui vient pour se rapprocher de son travail " précise Benoît Coquelet, chef de projet du développement social urbain à Païta.

La croissance de la population devrait se poursuivre, puisque les projections estiment qu’en 2050, Païta devrait compter environ 50 000 habitants.
Publicité