Xterra : 800 inscrits, puis la victoire d’Alexy Dianoux et Leslie Nowicki

trail païta
Xterra 2021 à Païta Lanceleur / Dianoux
Ludovic Lanceleur a été devancé par Alexy Dianoux. ©William Lecren / NC la 1ere

Alexy Dianoux et Leslie Nowicki ont gagné la quatrième édition du Xterra, ce samedi matin, à Païta. Lui, l'emporte sur le 22 km après une heure, cinquante-deux minutes et trois secondes, devançant au classement Ludovic Lanceleur. Elle, s’impose chez les dames en deux heures et deux minutes. 

Traileurs de premier plan, débutants, enfants… Au terme des inscriptions, les organisateurs de l'Athlétic club Païta enregistraient 800 participants pour les quatre parcours du Xterra. Une quatrième édition remportée samedi 15 mai par Alexy Dianoux, pour la seconde fois d’affilée. Il devance Ludovic Lanceleur et Jérémy Deudon.

Alexy Dianoux : "C'était très dur"

"J’améliore mon temps", apprécie le vainqueur après une heure, cinquante-deux minutes et trois secondes d’efforts. "Loin du record, mais je suis content parce que c’était très dur. Pas de chaleur due au soleil mais vraiment une lourdeur un peu orageuse."
Alexy Dianoux retient un moment "très très exigeant. Et puis je suis devant Ludo Lanceleur, un nom du trail. J’ai envoyé sur les premiers kilomètres, ce qui m’a permis de distancer les autres. Ils me sont un peu revenus dessus, mais j’ai tenu la distance."

Ludovic Lanceleur n'a "rien à regretter"

Deuxième au classement, Ludovic Lanceleur pose un regard un peu différent. "L’an dernier, il a fait très chaud, il y a eu vraiment beaucoup de dégâts par rapport à la chaleur", compare-t-il. "Là, c’est presque le temps idéal, pour nous, coureurs." Quant à son résultat : "La course idéale, je n’ai rien à regretter. Alexy est clairement plus fort que moi. J’ai fait le maximum, je me suis entraîné. Voilà : sur ce type de terrain, il est chez lui."

Leslie Nowicki à son rythme

Au classement féminin, c’est Leslie Nowicki qui s’impose, et qui raconte : "Je n’ai pas spécialement suivi la tête de course. J’ai fait ma course. J’avais peur d’être prise dans le peloton. J’ai suivi mon petit rythme tranquille et j’ai grapillé des places au fur et à mesure."

Un reportage, en mode ambiance, de William Lecren :

Au Xterra 2021