nouvelle calédonie
info locale

« Renouvellement, expérience et compétences » pour l’Avenir en Confiance

élections province sud
Avenir en Confiance présentation Liste Province Sud
©Lorelei Aubry
Dans le Sud, L'Avenir en Confiance présentait sa liste ce mardi. Le Rassemblement-LR, le MPC et les Républicains Calédoniens étaient partis divisés en 2014. Ils se retrouvent cette fois. Sans grande surprise, c'est Sonia Backès et Thierry Santa qui tireront cette liste en Province Sud.
 
Figures politiques et personnalités de la société civile, la liste de l’Avenir en Confiance a choisi de mêler aussi la jeunesse à l’expérience.
Une liste menée par la présidente des Républicains Calédoniens, Sonia Backès. A sa suite, on trouve les poids-lourds du Rassemblement-LR, le président par intérim Thierry Santa et la secrétaire générale Virginie Ruffenach. Gil Brial, du MPC arrive en quatrième position. 
 

L’expérience et la jeunesse

Des personnalités d’expérience pour faire face aux enjeux de la mandature : « On est à la fin de l’Accord de Nouméa, donc on va avoir dans cette mandature à négocier ce que sera le prochain statut de la Nouvelle-Calédonie » explique Sonia Backès. « On a eu pendant trente ans des signataires de l’Accord de Nouméa, on doit écrire cette nouvelle page avec des gens qui ont des idées neuves, qui ont envie de faire. Et donc on a voulu donner la chance à des nouveaux visages.  On a une moyenne d’âge de 43 ans, mais cette liste allie l’expérience, la compétence et le renouvellement ». 
Avenir en Confiance. Bulletin liste Province Sud
©DR
 

Ouverte sur la société civile

Parmi les candidats issus de la société civile, on retrouve des noms comme le sportif Nicolas Brignone, Laura Vendegou, cadre chez Vale ou encore des personnes engagées dans le mouvement social et associatif comme Nadine Jalabert ou Sylvaine Anglerot.

La liste Avenir en Confiance qui estime être « la seule liste loyaliste crédible en Province Sud pour assurer une gouvernance porteuse d’espoir et de progrès ». 

Le reportage de Lorelei Aubry et Michel Bouilliez 
©nouvellecaledonie
Publicité