Retrait de l'offre de New Century : les réactions

nickel mont-dore
Vale NC
©NCla1ère
Ce mardi était annoncé officiellement le retrait de l'offre australienne dans le rachat de l'usine de Vale Nouvelle-Calédonie (VNC). Opposants au rachat par New Century Resources ou partisans de cette solution, les réactions se succèdent.  

Province Sud : « nous ne laisserons pas fermer cette usine »

Elle a été l'une des premières à réagir, quelques heures après la publication du communiqué sur le site de New Century Resources (NCZ) (informations à retrouver ici). La province Sud, dans un communiqué, pointe différents éléments. « Nous ne doutons pas que le blocage de l’usine, les manifestations, l’interventionnisme en dehors de tout champ légal, la non-décision de l’export de minerais auront eu raison de la motivation du repreneur et de certains de ses partenaires, dont chacun était nécessaire à une solution d’ensemble suffisamment robuste, puissent douter de leur bon accueil et renoncer. »

Le communiqué de la province Sud : 

 


La réaction de Sonia Backès, présidente de la province Sud, au micro de Loreleï Aubry : 
©Christian Favennec/NC la 1ère


 

L'Avenir en confiance renchérit : « L’organisation d’une entreprise de destabilisation de la Nouvelle-Calédonie »

AEC réagit à son tour par communiqué. Le mouvement affirme que « la responsabilité de cet échec est connue ». Il pointe « une entreprise de déstabilisation de la Nouvelle-Calédonie menée par Calédonie Ensemble et les indépendantistes, avec la complicité d’André DANG ». 

Le communiqué de l'Avenir en confiance : 
 

Calédonie ensemble : « on n'est pas très surpris ! »

Le parti qui avait déjà affiché son scepticisme quant au projet de reprise par New Century, confirme son sentiment initial par la voix de Philippe Michel, secrétaire général de Calédonie ensemble. Il répond à Loreleï Aubry : 
©nouvellecaledonie

 

SOENC Nickel : il prend acte

Annoncée en comité d'entreprise extraordinaire ce mardi, la nouvelle est tombée auprès des salariés de VNC sans attendre. Une réunion convoquée en urgence par le PDG, Antonin Beurrier. La réaction de Pierre Tuiteala, secrétaire général du SOENC Nickel, au micro d'Erik Dufour : 

Retrait de New Century Resources, réaction du Soenc nickel



Le FLNKS toujours mobilisé pour le projet pays

Le Front a lui aussi réagi à l'annonce du retrait de l'offre de New Century. Il n'en demeure pas moins mobilisé pour soutenir un projet pays. « Le FLNKS prend acte du retrait de l'offre de l'Australien NCR et réaffirme que celle faite par le consortium SOFINOR - Korea Zinc est désormais la seule qui soit en mesure d'apporter les garanties économiques, sociales et environnementales à la pérennité de l'usine du sud.»

La réaction d'Aloisio Sako, animateur du bureau politique du FLNKS, au micro de Loreleï Aubry : 
©nouvellecaledonie


Le communiqué du FLNKS : 


Raphaël Mapou : « C'est une bonne nouvelle ! »

Le collectif Usine du Sud = Usine Pays, auquel appartient le FLNKS, maintient la mobilisation prévue demain dans les rues de Nouméa en soutien au projet porté par la Sofinor et son partenaire Korea Zinc, un acteur majeur dans le domaine de l’hydrométallurgie, selon le collectif. Au sein de ce groupement se trouve également l'ICAN, l'instance coutumière autochtone de négociation, dont Raphaël Mapou est l'un des responsables. Il donne sa réaction à Coralie Cochin : 

L'Ican réagit au retrait de New Resources Century