publicité

Municipales partielles : les listes candidates à Sarraméa

Les électeurs de la commune de Sarraméa sont appelés aux urnes ce dimanche 3 juin. 4 listes sont en lice pour ces élections municipales partielles à un seul tour.

Mairie de Sarraméa
Mairie de Sarraméa
  • Clarisse Watué (CM)
  • Publié le , mis à jour le
Les 511 électeurs de l’une des plus petites communes de Nouvelle-Calédonie doivent choisir entre ces quatre listes.

« Entente Communale »

Celle conduite par le Maire sortant, Alexandre Nemebreux, de l’Entente Communale. Sa liste mêle les jeunes et les anciens. Elle mise sur la continuité de son programme et la finalisation des projets en cours. L’habitat fait partie de ses priorités par exemple la construction d’un lotissement au sein du village de Sarraméa pour permettre aux jeunes salariés de la commune de s’y installer, ou encore d’achever les travaux sur le captage d’eau de la tribu du Grand Couli.

« Union Citoyenne »

L’autre liste, c’est celle tirée par l’ancienne Maire, Prisca Holéro avec Union citoyenne apparentée au FLNKS. La liste mise aussi sur la jeunesse les plus jeunes colistiers ont 18 et 20 ans. C’est une façon de les préparer à prendre la relève, explique Prisca Holéro. Des anciens élus municipaux et la société civile y sont également représentés. L’objectif de l’Union Citoyenne : défendre le bilan de leur mandature 2008/2014 et continuer leur programme : l’habitat social, La voirie, l’adduction en eau potable, et la jeunesse.

« Sarraméa Kanaky »

L’autre liste indépendantiste, Sarraméa Kanaky est conduite par Karmen Holéro, accompagnatrice d’éducation de 36 ans. Là aussi, beaucoup de jeunes y sont représentés. Une volonté pour la tête de liste qui souhaite les impliquer dans le fonctionnement d’une mairie. Leur priorité : établir la communication entre les administrés et les élus municipaux.  Autre axe de projet de Sarraméa Kanaky : la mise en place de dispositif pour aider les jeunes et surtout ceux qui sont en grande difficulté.

« Sarraméa Autrement »

Une liste apolitique tirée par Thierry Cyprien Kawa,  59 ans, à la tête d’une entreprise de terrassement. Sarraméa Autrement souhaite poursuivre les projets engagés par l’ancienne mandature. Elle entend être attentive aux préoccupations des administrés, aussi bien ceux qui vivent dans le village que ceux qui habitent dans les tribus. Thierry Cyprien Kawa attend de voir les résultats de ces municipales pour véritablement établir son projet.

Retrouvez la composition des listes dans l’arrêté du Haut-Commissariat ci-dessous : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play