Un nouveau centre de vaccination à Montravel

coronavirus province sud
centre vaccination montravel
©C.Favennec

Pour augmenter la capacité vaccinale de la Nouvelle-Calédonie, la Province Sud a ouvert à Montravel un nouveau centre de vaccination. Celui-ci accueillera uniquement le personnel éducatif des établissements scolaires du Grand Nouméa. Objectif : vacciner 7000 personnes avant la fin du confinement.
 

Avant d’effectuer les vaccinations de la journée, les infirmières du nouveau centre préparent les doses du vaccin qui seront utilisées, un geste très très doux pour ne pas casser les filaments de liposomes qui se trouvent dans le flacon.

Une fois prêt, le vaccin peut être conservé pendant 6 heures au réfrigérateur. "C’est le vaccin reconstitué, il y a 0,3 ml de ce vaccin et donc, il va être injecté dans les personnes volontaires" indique une des infirmières.

Vacciner le personnel éducatif

enseignante vaccin covid19
©C.Favennec

Caroline Enee est enseignante, elle s’occupe actuellement des enfants des personnes qui ont un métier prioritaire. Avant de se faire vacciner au centre médical de Montravel, elle doit remplir un questionnaire. Elle est ensuite accueillie dans l’une des 4 salles de soin pour recevoir sa première injection.

Je suis en contact avec les enfants, même pour moi c'est rassurant de me dire que je prends moins de risques, à pouvoir donner de mon temps à ces enfants.

Caroline Enee, enseignante.


Objectif : 7000 personnes vaccinées dans l'éducation

Dans un premier temps, 150 personnes pourront se faire vacciner chaque jour, avec une montée en puissance prochainement. Un lieu pour l’instant réservé uniquement aux personnels enseignants. "Nous avons des listes, on appelle les personnes par téléphone, on leur donne un rendez-vous. On met en priorité les publics prioritaires, ceux qui s'occupent de nos enfants dans les écoles, ceux réquisitionnés pour les crèches..." énumère la directrice de la DPASS. 

La Province Sud a ouvert des centres de vaccination dans ses dispensaires, à Bourail, Thio et La Foa. Dans les petites communes, c’est l’équipe médicale qui se déplace.

A Boulouparis, on a une équipe mobile qui se déplace, aussi à l'île des Pins, à Yaté, pour aller vacciner donc en fait, sur l'ensemble du territoire de la province sud, les gens peuvent se faire vacciner ; dans les dispensaires de brousse ils peuvent appeler directement.

Sonia Backès, présidente de la Province Sud.


Objectif : vacciner 7000 personnes qui travaillent dans le secteur de l’éducation pour, après le confinement, pouvoir rouvrir les écoles en toute sécurité.


Le reportage de Brigitte Whaap et Christian Favennec.