Une brigade forestière pour prévenir les feux de forêt en province Sud

environnement province sud
Une brigade provinciale forestière pour lutter contre les feux de forêt
©Alix Madec/NC la 1ère

Composée de seize agents provinciaux, elle devrait être formée en janvier prochain, pour une prise de fonction dès cette saison sèche. Objectif : faire de la prévention et venir en aide aux services de la sécurité civile du 1er septembre au 1er mars de chaque année. 

Plus de 37 000 hectares de forêts sont partis en fumée en province Sud en 2019.

Des agents provinciaux volontaires

Pour prévenir ces feux de forêt, seize agents volontaires de la province Sud vont effectuer des missions de prévention, durant la période sèche. Une brigade provinciale forestière, dont les patrouilles se feront dans deux zones classées prioritaires : la montagne des sources et le grand Sud. Une aubaine pour Yoanne Massemin, responsable du bureau des déchets de la direction du développement durable des territoires : 

Notre mission sera surtout de faire de la prévention : patrouiller, voir dans les zones sensibles s'il y a un départ de feu ou s'il y a des comportements qui génèrent un départ de feu. On va aussi faire de la reconnaissance pour pouvoir transmettre des informations à la direction de la sécurité civile. -Yoann Massemin

 

Des incendies à 99% d'origine humaine

La brigade provinciale forestière pour prévenir les feux de forêt
©Alix Madec/ NC la 1ère

 

Des incendies d’origine humaine dans 99% des cas, d’où l’importance de développer la prévention. En effet, la province Sud abrite 55 aires protégées, sur plus de 3500 km. Ses agents volontaires viendront en amont, compléter le travail des services de la sécurité civile et des pompiers. "Ce sont des gens qui peuvent se rendre disponibles en semaine, là où on a souvent des difficultés pour trouver des effectifs. Ils vont participer par leur présence sur le terrain, d'une part à une surveillance accrue et certainement à la baisse des mises à feu, puisque quand on occupe le terrain, les actes malveillants diminuent. Ils vont nous décharger de missions de surveillance ou d'actions, ce qui va soulager la charge qui pèse sur les pompiers", explique ainsi Frédéric Marchi-Leccia, directeur de la sécurité civile.

Ils vont participer par leur présence sur le terrain, d'une part à une surveillance accrue et certainement à la baisse des mises à feu, puisque quand on occupe le terrain, les actes malveillants diminuent. - Frédéric Marchi-Leccia, directeur de la sécurité civile

 

Des patrouilles durant leur temps de travail

Les agents interviendront durant leur temps de travail ou durant les week-ends, à raison de trois jours par mois et par agent. Objectif à terme : réussir à recruter 60 agents volontaires.

Le reportage en radio d'Alix Madec : 

La brigade provinciale forestière pour prévenir les feux de forêt

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live