Vif succès pour le premier vaccinodrome nocturne à Nouméa

coronavirus province sud
Vaccinodrome province Sud 19 août 2021
750, c’est le nombre de premières doses injectées ce jeudi, dans le cadre du premier vaccinodrome nocturne, installé à la province Sud. Un franc succès pour cette opération qui répond aux attentes, et aux inquiétudes grandissantes de la population.

Une file d’attente sur plusieurs dizaines de mètres et des centaines de candidats à la vaccination. Le succès était indéniable ce jeudi, au premier vaccinodrome nocturne, installé à l’hôtel de la province Sud.

Une nouvelle formule avec des horaires étendus et des animations, pour patienter. "On a constaté que par rapport aux autres vaccinodromes, on aurait pu faire plus de vaccins, si ça avait duré plus tard que 16h ou 16h30", précise Christiane Saridjan-Verger, élue provinciale et membre de la Commission de la santé et de l’action sociale.

Horaires étendus

L’ouverture, prévue à 15 heures a été avancée à 13 heures, pour cause d’affluence. La situation sanitaire en Polynésie et la possibilité d’une vaccination obligatoire, évoquée par le président du gouvernement Louis Mapou, ont eu raison des indécis. "Avec tout ce qu’il se passe aujourd’hui, il est temps de réagir pour nous, pour nos familles, nos tribus et nos quartiers. Il est préférable de réagir aujourd’hui, parce que après, c’est trop tard", lance Hughes Sawa, venu se faire vacciner.

Dispositif revu à la hausse

Face à l’affluence, le dispositif initial a été revu à la hausse. Heureusement, le nombre de doses était suffisant pour répondre à la demande. "Nous avons préparé plus de 1 500 doses, sachant que nous avons aussi le concours de médecins libéraux bénévoles qui sont venus nous aider. Il y a des médecins à la retraite et un médecin du collectif des médecins pour la vaccination qui nous aide. Au total, on a plus de 6 chaînes de vaccination", explique Jean-Baptiste Friat, directeur de la Direction provinciale de l’action sanitaire et sociale (DPASS).

Le vaccinodrome, qui devait refermer ses portes à 20h30 s’est finalement poursuivi jusqu’à 23 heures. Au total, 750 doses ont été administrées. Un dispositif qui sera à nouveau mis en place même heure, même endroit, le jeudi 9 septembre prochain.