Journée de la femme en deux temps à Yaté

culture yate
Journée de la femme 2020, atelier tressage de pandanus sur le porche de l'église d'Unia.
Atelier tressage de pandanus sur le porche de l'église d'Unia. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
Week-end sous le signe de la rencontre et des savoir-faire, à Yaté. Samedi, l’association Dynamique tressage Sud du pays Drubea-Kapüme organisait à la tribu d'Unia une journée de la femme autour de la vannerie. Sur feuille de pandanus et de cocotier, mais aussi sur jonc.
 
Journée de la femme 2020 à Unia, la jeune vannière Kapo
Kapo, jeune Kunié de dix ans, est venue avec un échantillon de sa natte en pandanus. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

La natte selon Kapo

Des ateliers, des témoignages et des échanges ont mis en valeur les techniques des participantes, venues aussi bien de l’aire que d’Ouvéa, ou l’île des Pins. Comme Kapo, Kunié âgée de dix ans qui maîtrise déjà l’art de la natte. Un exemple mis en avant pour encourager la transmission à la jeunesse. Et ce dimanche, c’est à Touaourou qu’une journée de la femme se déroule, à l’initiative de la fédération des femmes de Yaté.