nouvelle calédonie
info locale

Les réactions suite au déblocage du gouvernement

politique
Gouvernement juste après l'élection du président (1er décembre 2017)
L'élection a eu lie en salle des délibérations du gouvernement. ©NC 1ère / Isabelle Peltier
Le quinzième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie doté d'un président après trois mois de blocage et trois tentatives vaines: déclarations politiques suite à ce dénouement tardif, mais attendu.

Philippe Germain, président

Philippe Germain l’affirme : après des mois de blocage, le gouvernement va pouvoir se remettre au travail. Ecoutez le président sortant, reconduit ce matin à la tête de l’exécutif avec dix suffrages sur onze: les cinq voix de la plate-forme non-indépendantiste et les cinq voix indépendantistes.

Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président

Jean-Louis d’Anglebermes reste vice-président dans ce quinzième gouvernement. Le membre Union calédonienne nie tout engagement de la plate-forme vis-à-vis des indépendantistes.

Déwé Gorodey, membre Uni

Même son de cloche de la part du membre Uni du gouvernement Déwé Gorodey. Pour elle, l’exécutif a renoué avec l’esprit du Comité des signataires.

Christopher Gygès, membre Républicains calédoniens

Le membre du gouvernement issu des Républicains calédoniens n’a pas été associé aux discussions. Christopher Gygès n’a donc pas signé la déclaration commune sur la collégialité et la préparation de 2018. Et il affirme que les contreparties de la plat-forme aux indépendantistes seront dévoilées dans les semaines à venir.

Des secteurs à préciser

La répartition des secteurs sera effectuée la semaine prochaine, selon Philippe Germain. C’est à ce moment que le gouvernement sera réellement de plein exercice. Comme l’est déjà son président.
Publicité