nouvelle calédonie
info locale

Vers une reconnaissance du diplôme de jeune sapeur-pompier

formation
Rencontre sécurité
©UPC
Le gouvernement vient d’arrêter un projet de délibération visant à encadrer la formation des jeunes sapeurs-pompiers. S’il est adopté au Congrès, ce texte facilitera la formation de ces jeunes qui souhaitent s’engager comme pompiers volontaires ou professionnels. 
 
Cette année encore, une soixantaine de Calédoniens suit la formation de jeunes sapeurs-pompiers, dispensée par l'une des quatre associations présentes sur le territoire (Dumbéa, Païta, Mont-Dore et à Koumac). 
Mais faute de cadre réglementaire, ce diplôme n’est toujours pas reconnu en Nouvelle-Calédonie, alors qu’il l’est « depuis plus de vingt ans en Métropole », précise le lieutenant Yannick Sammut, en charge de la formation des sapeurs-pompiers à la Direction de la sécurité civile et de la gestion des risques (DSCGR).
JSP
Les jeunes sapeurs-pompiers lors des rencontres de la sécurité 2019, à Dumbéa. ©UPC

Un futur comité technique 

Près de quatre années ont été nécessaires pour élaborer ce projet de délibération qui a justement pour objectif de reconnaître officiellement le brevet des JSP. Il définit notamment les conditions d’agrément des associations formatrices, le cadre de ces formations (durée, contenu, moyens…), l’encadrement de ces jeunes sapeurs-pompiers et il instaure la mise en place d’un comité technique et pédagogique à l’échelle du pays, qui sera chargé des questions relatives à ces JSP.
La reconnaissance de ce diplôme n’est pas simplement symbolique pour les jeunes sapeurs-pompiers. « Ceux qui s’engageront comme pompiers volontaires ou professionnels bénéficieront d’une dispense partielle de leur formation initiale », signale Yannick Sammut. Pour le lieutenant, il s’agit d’un « texte capital » qui présentera l'avantage d'être « rétroactif ». A condition bien sûr qu’il soit adopté par les élus du Congrès. 

2019.11.12 CP Cadre Règlementaire Des Sapeurs Pompiers by Coralie Cochin on Scribd

Quatre ans de formation

Ouvert aux mineurs de 11 à 18 ans et dispensé pendant quatre années consécutives, ce cursus se décline en quatre cycles de formation, au terme desquels les jeunes peuvent obtenir leur brevet de JSP. 
En aucune façon, ces jeunes ne sont autorisés à intervenir sur des missions opérationnelles, tels que des incendies ou des secours à personne. Leurs missions se limitent à accompagner les sapeurs-pompiers lors d’événements et de démonstrations. Mais ce cursus leur permet d’acquérir des compétences qui seront reconnues lors de formations ultérieures (pompiers professionnels ou bénévoles) et de mieux appréhender cette profession qui continuent de fasciner de nombreux jeunes Calédoniens. 
Pour plus d'informations, se renseigner auprès du service formation de la DSCGR au 20 77 00 ou de la déléguée des JSP de l’Union des pompiers calédoniens au 76 40 19. Il est également possible de se rapprocher du centre de secours de la commune concernée. 

A noter qu’Isabelle Marlier, la déléguée des jeunes sapeurs-pompiers de l’UPC est l’invitée du journal télévisé de ce mercredi 13 novembre, à 19 h 30, sur Nouvelle-Calédonie La 1ère.
Publicité