publicité

référendum NC 2018

rss

Référendum : 350 gendarmes en renfort pour assurer la sérénité du scrutin

Les renforts annoncés par l’Etat dans la perspective du référendum du 4 novembre sont arrivés en Nouvelle-Calédonie. Quelques 350 hommes supplémentaires, avec une mission bien définie.
 

Arrivée des renforts à l'aéroport de la Tontouta © René Molé/Nc la1ere
© René Molé/Nc la1ere Arrivée des renforts à l'aéroport de la Tontouta
  • Angélique Souche / nc la1ere
  • Publié le , mis à jour le
Les renforts de gendarmerie sont arrivés en Nouvelle-Calédonie depuis quelques jours. L'objectif est de garantir la sincérité du scrutin et donc la sécurité des voies de circulation et des bureaux de vote, pour que chacun des 174.154 électeurs puisse aller voter en toute tranquillité, le 4 novembre prochain.

Il ne s’agit pas de poster un uniforme devant chacun des 200 bureaux situés en zone gendarmerie, mais bien d’être prêt à parer à tout incident. Les trois escadrons supplémentaires sont postés à Poindimié, où des modulaires ont été installés pour les accueillir, à Koné sur les équipements de la base vie et à Tontouta.
 

Opérationnels le jour J

Ces gendarmes mobiles ont trois semaines pour appréhender les lieux et être pleinement opérationnels le jour J. Comme pour toutes les autres élections, ce sont eux qui assureront en fin de journée l’acheminement des plis depuis les mairies jusqu’au Haut-Commissariat par voie aérienne, terrestre et même maritime dans le cas de l’Ile Ouen.

Pour ce scrutin unique du 4 novembre, ils assureront aussi le transfert dans les lieux les plus reculés de certains délégués venus observer les opérations de vote.


Retrouvez en cliquant par ici toutes les infos de nc la1ere sur le référendum du 4 novembre.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play