Référendum : Calédonie ensemble mise sur une campagne numérique

référendum
61a018bf7379d_campagne-caledonie-ensemble-referendum-frame-2256.jpg
Calédonie ensemble prépare une campagne numérique pour le référendum. ©Nicolas Fasquel
C’est un tout nouveau dispositif qu’a déployé Calédonie ensemble pour la campagne électorale : des rendez-vous en live sur les réseaux sociaux pour se rapprocher des électeurs. Explications.

Dans le contexte de pandémie, les partis qui participent à la campagne électorale en vue du référendum misent sur le numérique. Calédonie ensemble par exemple, a déployé un dispositif 2.0 pour se rapprocher des électeurs. Plusieurs rendez-vous via un Facebook live sont programmés par le parti jusqu’au 12 décembre, en marge de la campagne officielle. 

Le député de la 1ère circonscription est à Paris, celui de la seconde en revient et s'acquitte d’une septaine à Nouméa. Au QG du parti, l’équipe assure les besoins du direct et des échanges entre élus et électeurs. Un retour direct sur les préoccupations des Calédoniens à l’approche du référendum comme sur le positionnement de Calédonie ensemble. “Le référendum sera tout à fait juridiquement reconnu à l'élection nationale", a déclaré Philippe Gomes, député de la 2ème circonscription. 

Je vous confirme que l’on a beaucoup plus de questions sur les conséquences du mot d’ordre d’abstention du FLNKS, les risques sur la sincérité des résultats ou les incertitudes sur la capacité à suivre les discussions après le 12 décembre que des questions stricto sensu sur les conséquences du OUI ou les conséquences du NON

Philippe Michel, secrétaire général de Calédonie ensemble

Sur le fond, pas de changement d’orientation politique pour le parti qui souhaite clore la séquence référendaire telle que prévue par la loi et se tourner vers un avenir proche, avec un double objectif : le maintien de la paix et la solution consensuelle.

Pour les non-indépendantistes, il y a un référendum de projet qui s’annonce dans lequel on s’inscrit, qu’il faut construire, à trois, trois partenaires : avec les indépendantistes, l’état. Et qu’il va falloir construire rapidement car juin 2023, ça vient très vite

Philippe Dunoyer, député de la 1ère circonscription

Deux rendez-vous hebdomadaires de cette nature seront proposés par Calédonie ensemble d’ici au 12 décembre. Le parti veut s’appuyer sur les outils numériques pour cibler ses actions dans cette campagne très courte. 

Un reportage de Nicolas Fasquel et Erik Dufour :

©nouvellecaledonie