Référendum : Thierry Santa s'adresse aux Calédoniens

référendum
Thierry Santa, invité du journal télévisé en tant que président du Rassemblement, le 1er août 2021.
Thierry Santa, invité du journal télévisé le 1er août 2021 en tant que président du Rassemblement. ©NC la 1ere
Le président du Rassemblement-Les Républicains Thierry Santa s’est exprimé sur le référendum d’autodétermination du 12 décembre, en Nouvelle-Calédonie. Il a adressé, mercredi, une lettre ouverte aux Calédoniens.

Pour Thierry Santa, le référendum n’est pas une fin en soi « mais le début de la construction de notre chemin commun ». Par le biais d’une lettre ouverte, le président du Rassemblement-Les Républicains s’est adressé aux Calédoniens, mercredi.

Prenant acte de la confirmation de la tenue du scrutin, l’ancien président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, explique « qu’avec ou sans la participation du camp indépendantiste (…) il importe que la mobilisation du camp non-indépendantiste reste totale ».

Plusieurs réformes à conduire

Confirmant s’impliquer dans la campagne référendaire, il précise qu’avec cette consultation « ce n’est pas la victoire d’un camp que nous recherchons, mais celle de toutes les populations de la Nouvelle-Calédonie ».

Déplorant que l’avenir soit depuis « trop longtemps retardé par l’opposition binaire de deux légitimités qui doivent pourtant partager tant de choses », Thierry Santa évoque le redressement de la situation économique et des comptes publics ; la réforme de la protection sociale ; la formation et l’insertion de la jeunesse ; l’environnement ; la lutte contre les inégalités ; la reconnaissance des identités et la modernisation de la place de la coutume comme autant de chantiers à mener.

« Demain, j’appelle tous ceux qui auront le cœur, le courage et la sagesse nécessaires à se retrouver autour de la table pour construire notre avenir commun », poursuit l’homme politique non-indépendantiste.

Retrouvez l'intégralité de ce courrier ci-dessous :