publicité

Un ruban rouge pour alerter sur les comportements dangereux au volant

Mettre fin aux comportements à risque des Calédoniens au volant. C'est le but affiché de la campagne « Ruban rouge, je m’engage à bien conduire » lancée par le Gouvernement en partenariat avec la 1ère.

 

 

© SH
© SH
  • Rédaction Radio (N.G)
  • Publié le , mis à jour le
Un ruban rouge pour sensibiliser les Calédoniens aux dangers sur la route : c’est l’idée de la nouvelle campagne du gouvernement en partenariat avec Nouvelle-Calédonie la 1ère. Campagne lancée vendredi à l’occasion de la semaine de la sécurité routière.
En 10 ans, plus de 500 personnes sont mortes sur les routes calédoniennes.  Et depuis le début de l’année, on recense déjà 22 morts.
 

Alcool et stupéfiants : premières causes des accidents mortels 

Opération « ruban rouge, je m’engage à bien conduire » à attacher au rétroviseur ou sur les clés de voiture.
Depuis début 2018, 22 personnes ont perdu la vie dans des accidents.
Des morts qu’on aurait pu éviter si les conducteurs n’avaient pas été ivres au volant, si la ceinture avait été bouclée.

Dans 75% des cas, les conducteur sont alcoolisés ou sont sous l’emprise de produits stupéfiants

Dans 75% des cas, les conducteur sont alcoolisés ou sont sous l’emprise de produits stupéfiants, selon les statistiques de la DITTT. Et cela n’a pas changé depuis 10 ans.
Le non port de la ceinture de sécurité est le deuxième facteur d’accident mortel.
Autre problématique : la conduite sans permis valide de 2015 à 2017, 32% des accidents mortels sont provoqués par ces conducteurs hors la loi.
La majorité des victimes ont entre 18 et 34 ans. Une tranche d’âge qui pour la période 2015 – 2017 sont impliqués dans 30% des accidents mortels.
 

Que faire pour freiner l’hécatombe sur nos routes ?

Témoignages et engagements seront diffusés sur nos antennes et la répression des policiers et gendarmes, accrue.
Matthieu Doligez, le directeur de cabinet du Haut-Commissaire
 

"19 accidents de la route avec au total 22 morts depuis le début de l’année 2018".

© SH
© SH

La semaine de la sécurité routière

L’alcool facteur n°1. En 2017, près de 700 personnes ont été interpellées pour conduite en état d’ivresse.
Pendant cette semaine, il y aura des contrôles renforcés.
Le début de la semaine de la sécurité routière aujourd’hui coïncide avec le lancement de l’opération, ruban rouge.
Les précisions de Jean-Philippe Pascal, le directeur régional de Nouvelle-Calédonie La 1ere
La 1ère s’engage contre l’insécurité routière. On le sait, les Calédoniens  multiplient les comportements à risque au volant causant chaque année des dizaines de morts et de blessés. Alors notre chaîne en partenariat avec le gouvernement lance la campagne « Ruban rouge, je m’engage à bien conduire ».
© Police Nationale
© Police Nationale
 

Opération « RUBAN ROUGE, je m’engage à bien conduire »

Cette campagne  du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en partenariat avec NC la 1ère pour sensibiliser  la population sur la sécurité routière. 
Pour mémoire, plus de 500 personnes sont mortes sur les routes en 10 ans, 22 depuis le début de l’année. Et dans les 3/4 de ces accidents, la première cause est l’alcool avec comme  facteurs aggravants  le non port de la ceinture et la vitesse. 
Cynthia Ligeard, membre du gouvernement en charge de la sécurité routière.
 

Les matinées PREVENTION

La sécurité routière également au cœur des matinées de prévention en entreprise organisées par la Cafat et la DTE.
Elles auront pour thème  « Le risque routier en entreprise ».
Philippe Di Maggio chef du service prévention des risques professionnels à la direction du travail et de l’emploi, n’a pas manqué de rappeler que les accidents de la route constituent la première cause d’accidents mortels au travail.
 
Une dizaine de matinées de prévention est organisée chaque année, la prochaine formation à la sécurité se tiendra le 8 août !
La semaine dernière s’est donc tenue une matinée de la prévention, sur le « risque routier en entreprise ». Plusieurs dizaines de personnes ont suivi ce module de prévention dont des entrepreneurs et des responsables sécurité.
Les sociétés sont sensibles à ces préventions comme la Dumez GTM Calédonie qui gère plus d’une centaine de véhicules légers mais aussi un parc important d’engins de terrassements. C’est pourquoi, la société mène différentes actions de sensibilisation et de formations du personnel administratif et de chantier depuis 3 ans.
Matthieu GALLET est responsable QSE - Qualité sécurité environnement pour la Dumez GTM Calédonie.


 

 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play