Saison cyclonique : élaguer pour sécuriser

environnement
61b41f461335f_prevention-cyclone-elagages-frame-1184.jpg
En début de saison cyclonique, l'élagage des arbres est très important, pour sécuriser les lignes électriques et les maisons. ©Nicolas Fasquel / NC la 1ère
A l'approche de la saison cyclonique, l'élagage des arbres et des branches est vivement préconisé. Les Calédoniens prennent leurs précautions et les professionnels sont débordés.

Depuis plusieurs années, le rush pour les sociétés d'élagage, c'est bien souvent au mois de décembre, au début de la saison cyclonique. Audry Bodeux, gérant de la société Jardinickel, a déjà eu près de vingt appels téléphoniques en une seule journée pour des rendez-vous. La demande principale : couper les branches mais aussi réduire les racines des arbres qui bouchent les canalisations.

"Les gens attendent toujours la dernière minute pour élaguer leurs arbres, au lieu de le faire en saison fraîche donc là, on est immergés d'appels et on ne peut pas répondre à tous" explique-t-il.

Pour beaucoup, la demande type des particuliers : élaguer pour sécuriser les lignes électriques et les maisons.

Élaguer puis recycler 

A l'approche d'une dépression ou d'un cyclone, les gens se méfient. Par précaution, les cocotiers sont parfois intégralement coupés et après l'élagage, une deuxième activité s'impose : broyer les déchets sur le lieu de l'intervention. "Soit le client veut garder le broyage pour ses plantations, soit on l'évacue, on le traite et on l'aboutit en compost. Après je le revends ou je le réutilise pour des aménagements" explique Patrick Germain, gérant de la société Arrach'Patou.

Les entreprises n'ont pas fini de produire des déchets verts et de les recycler. Mais la période d'élagage signifie aussi un sale temps pour certaines espèces élégantes mais bien souvent détestées comme les sauterelles de cocotier.