publicité

Samoa 2019 : une sélection athlétisme regroupée

A la différence des précédents Jeux du Pacifique où le groupe dépassait les trente athlètes, ils seront seize à Samoa. Les critères de sélection, pour des raisons sportives et budgétaires, ont été revus à la hausse. Présentation de l'équipe cagoue.

Marvin Delaunay-Belleville et David Alexandrine, ici avec Nicolas Kasarherou, partiront à Samoa. © M.C NC La 1ère
© M.C NC La 1ère Marvin Delaunay-Belleville et David Alexandrine, ici avec Nicolas Kasarherou, partiront à Samoa.
  • Par Martin Charmasson
  • Publié le , mis à jour le

Les potentiels de récompenses


Privés de la spécialiste du poids Ashley Bologna, retenue pour les championnats d'Europe moins de 20 ans, et de la toute jeune maman Leïna Durand, médaillée d'or aux Mini Jeux au marteau il y a deux ans, quelques chances de médailles se sont envolées pour les Cagous. Pour autant, avec un groupe resserré composé de "podiumables", des récompenses sont attendues à Samoa. 
La délégation calédonienne se reposera notamment sur Eric Reuillard, tenant du titre à la perche (4m60) et Florian Geffrouais au décathlon, pour de possibles médailles d'or. Des lanceurs peuvent aussi espérer un podium. Elise Takosi s'était imposée au marteau (52m51) à Port Moresby et Atanasia Takosi avait obtenu l'argent au disque (41m49). Chez les hommes, Erwan Cassier au disque (45m01) et au javelot (61m14), tout comme Petelo Toto au marteau (55m96), restent sur du bronze. Cassier, à nouveau sacré champion de Calédonie au disque le week-end passé avec 43m85. 
Face à la concurrence des Papous - dominateurs chez eux avec 22 médailles d'or en 2015 - des Fidjiens, mais aussi désormais de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie, la sélection resserrée tentera de résister. 

Reportage ci-dessous (images de Christian Favennec, montage de Romain Manzano et mixage de Carryl Chitty)
FOCUS SUR L'EQUIPE D'ATHLETISME

 

Derniers Jeux pour Alexandrine ?

 
David Alexandrine, champion de Calédonie 2019 sur 200 mètres ce week-end. © M.C NC La 1ère
© M.C NC La 1ère David Alexandrine, champion de Calédonie 2019 sur 200 mètres ce week-end.
Sur le sprint, chez les messieurs, personne n'a atteint les niveaux de performance requis. 5e aux Jeux de Port Moresby (11'43), David Alexandrine manquait de forme cette année pour se qualifier. Papa de jumeaux et travailleur de quarts, il lui était difficile de concilier vie familiale et professionnelle, et l'exigence de sortir un 10 secondes 84 sur la distance. Un temps dont il s'est bien rapproché en 10''87, mais "c'était en 2012" précise t'il avec le sourire.
S'il a été sacré champion de Calédonie 2019 sur 200 mètres, en 22 secondes 93, le coureur du Club Athlétique Jules Garnier ne pourra pas non plus s'aligner à Samoa. On le retrouvera en revanche dans le relais 4x400 mètres. 
 

" Je ne m'attendais pas à être sélectionné. Ma forme du moment, ce n'est pas trop ça. Ils ont mis la barre très haut au niveau des critères pour obtenir des médailles. En athlétisme dans la région, le niveau est vraiment costaud. Nous, on s'entraîne comme on peut, on a notre vie privée et notre vie sportive, c'est quand même assez difficile (...)
Ce sera, normalement, mes derniers Jeux. J'ai déjà 28 ans. Je suis content de partir. Ca n'a pas été facile au niveau des nuits avec les jumeaux (rires), c'est pour ça que je ne suis pas en grande forme pour le 100 et le 200, et que je ferais le relais 4x400m".

 

Marvin Delaunay-Belleville, 8 ans après 

 
Marvin Delaunay-Belleville (à droite) tentera de rééditer ses 7m23 à la longueur. © NC La 1ère
© NC La 1ère Marvin Delaunay-Belleville (à droite) tentera de rééditer ses 7m23 à la longueur.

Pour Marvin Delaunay-Belleville, à 26 ans, c'est un bonheur de retrouver les Cagous. Parti pour ses études en métropole, il s'était distingué en devenant champion de France universitaire du relais 4x100 mètres avec le CA Balma il y a quatre ans. Revenu depuis 2016, il s'est classé deuxième du 200 mètres lors des championnats de Calédonie Open samedi dernier (en 23''48), et il a aussi remporté le saut en longueur (7m09), son épreuve de prédilection. C'est dans celle-ci qu'on le reverra aux prochains Jeux du Pacifique. Pour aller chercher un podium, il devra sans doute dépasser son record personnel (7m23). Le bronze était à 7m32 en Papouasie Nouvelle-Guinée en 2015.
 

" Je suis très heureux de revenir. J'étais en métropole, et cela faisait huit ans que je n'avais pas été sélectionné.
Pour la longueur, j'étais à fond aux entraînements, j'ai beaucoup travaillé. Être dans la sélection était plus difficile cette année, et c'est d'autant plus gratifiant. 

Après, je trouve cela dommage qu'on ne soit pas beaucoup en athlétisme alors que dans d'autres sports, ils sont toujours le même nombre, voire un peu plus. Ruben Hombouy et Alix Davy auraient mérité de partir. Ils sont encore jeunes, il ne faut pas se décourager. La prochaine fois ils seront sélectionnés ".

 

N'Godrela, une pensée pour l'oncle 

 
Jeremiah N'Godrela pourrait lui recevoir la palme de la persévérance avant même de monter dans l'avion. Sur 800 mètres, il n'avait pas de concurrents le week-end dernier pour les championnats territoriaux. Il est habitué à manquer d'adversaires, mais cela ne l'empêche pas de bosser sans relâche. Blessé en début d'année, il a conservé la motivation pour revenir le mieux possible. Samedi, il a bouclé la distance en 2 minutes 6 secondes. A Samoa, le licencié de l'Olympique espère performer, en partie pour son oncle tennisman Nickolas N'Godrela, blessé. 
 
Interview de Jeremiah N'Godrela
La sélection athlétisme

FEMMES
Lancers : Lesly Filituulaga, Linda Polelei, Atanasia Takosi, Elise Takosi,  
100m, 200m, longueur : Esther Wejieme
100m haies, 400m haies : Loan Ville

HOMMES
Décathlon : Caihe Caihe, Florian Geffrouais 
Perche : Caihe Caihe, Florian Geffrouais, Eric Reuillard
Longueur : Marvin Delaunay-Belleville
Triple saut : Ulric Buama
800m : Jeremiah N'Godrela
Relais 4x400m : David Alexandrine, Etienne Cochou, Florian Geffrouais, Jeremiah N'Godrela
110m haies : Caihe Caihe, Florian Geffrouais
Lancers : Erwan Cassier, Petelo Toto

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play