Samoa : près de 90 % de la population désormais vaccinée contre la rougeole

santé
Vaccination rougeole Samoa
©Gouvernement de Samoa
Le confinement est terminé à Samoa où la population devait restée cloîtrée chez elle durant quarante-huit heures, le temps de réaliser une vaste campagne de vaccination à domicile. Le bilan des victimes de la maladie a atteint 65 personnes, principalement des enfants. 
Deux jours de fermeture totale. C’est la mesure que le gouvernement samoan a fini par décréter jeudi pour effectuer une vaste campagne de vaccination. Bureaux et commerces fermés, voitures privées priées de ne pas circuler. Les personnes non-vaccinées devaient installer des tissus rouge devant leur domicile pour se signaler aux autorités sanitaires.  

Certains habitants toujours réticents

Durant ces deux jours, les personnels de santé et les volontaires venus du monde entier ont sillonné l’archipel pour vacciner ceux qui ne l’étaient pas encore, malgré l’obligation entrée en vigueur le mois dernier face à l’explosion de l’épidémie. Pour autant, certains habitants ont continué de résister et ont refusé l’injection indique le gouvernement samoan.
 

Un taux de vaccination bas en début d’année

Depuis le début de l’épidémie, au moins 65 personnes sont mortes de la rougeole à Samoa, 57 d’entre elles étaient des enfants de moins de quatre ans. 
Le taux de vaccination avait chuté à environ 30 % en début d’année. En cause, une méfiance générale après la mort l’an dernier de deux enfants qui avaient reçu une injection de vaccin. Il a depuis été prouvé que le vaccin n’était pas en cause mais avait été administré mélangé avec des produits anesthésiants au lieu d’eau.
A noter que selon l’OMS, la vaccination a sauvé la vie de 21 millions d’enfants sur les vingt dernières années dans le monde entier.
Le gouvernement samoan poursuit sa campagne de communication en faveur du vaccin : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live