publicité

Le sapin de Comboui: une espèce endémique menacée

Le sapin de Comboui, est une espèce de conifère endémique, menacée présente uniquement dans le sud (Tontouta, Dumbéa,Thio). 4 sapins de Comboui ont été plantés dans le parc de la Rivière Bleue en présence des représentants provinciales, de l'IAC et de l'association Noé. 

© BW
© BW
  • Brigitte Whaap avec N.G
  • Publié le , mis à jour le
L'Outre-Mer abrite 80% de la biodiversité française. L'association Noé oeuvre en Calédonie pour la conservation d'espèces et de leurs milieux naturels et notamment les conifères et les palmiers parmi lesquels le Callitris Sulcata, communément appelé le "sapin de Comboui". Il s'agit d'une espèce endémique rare menacée dans son milieu naturel.
Reportage Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel
Conservation des conifères et des palmiers

Cette espèce de conifère vient rejoindre d’autres espèces déjà présentent dans le parc de la Rivière Bleue. Un arbre que l’Institut Agronomique Néo-Calédonien fait pousser dans des pépinières.

La Nouvelle-Calédonie compte 13 espèces d’araucarias sur les 17 qui existent dans le monde, c’est dire la richesse de la biodiversité calédonienne. L’arboretum du parc de la Rivière Bleue regroupe 10 espèces d’araucarias, mais également plusieurs conifères.
© BW
© BW

Le parc de la Rivière bleue peut accueillir ces espèces de conifères et d’araucariacées rares parce qu’il est un espace protégé. Le public peut d’ailleurs visiter cet arboretum qui se situe à l’entrée du parc.



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play