Sébastien Lecornu à la rencontre des personnels soignants

coronavirus
Sébastien Lecornu Médipôle 13 octobre
©Nc 1ere
Le ministre des Outre-mer, a consacré sa première sortie de septaine à la situation sanitaire, en Nouvelle-Calédonie. Mercredi à la mi-journée, Sébastien Lecornu s’est rendu au Médipôle, où il a notamment annoncé que le renforcement des équipes soignantes, allait s’inscrire dans la durée.

C’est un déplacement sous le signe de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, a consacré sa première sortie de septaine à la situation sanitaire, en Nouvelle-Calédonie.

Service de réanimation toujours sous pression

Dès son arrivée au Médipôle, Sébastien Lecornu se fait expliquer le protocole sanitaire mis en place à l’entrée des urgences, pour assurer les admissions, tout en limitant les risques liés au virus. Direction ensuite le service de réanimation, toujours sous pression. L’occasion d’échanger avec les médecins, sur la dégradation de la situation. "On est passé de 20 à 71 lits, avec dix lits seulement de réanimation non Covid. Et aujourd’hui il nous semble largement insuffisant, au vu de la levée progressive du confinement adapté", lance le Dr De Greslan. 

Soutien et annonces

Prochaine étape de la visite : le service de médecine interne, ou service de maladies infectieuses, frappé depuis 5 semaines par le Covid. Après le temps du soutien à l’ensemble du personnel médical, vient ensuite le temps des annonces, pour aider le Caillou dans la lutte contre le virus.

"Pour tenir dans la durée, il nous faut accomplir plusieurs choses. La première, c’est de permettre aux services hospitaliers de tenir, c’est évidemment, le sens des renforts sanitaires importants venus de l’hexagone. On a un objectif cible, à 300 personnels de renfort. Nous allons tenir dans la durée cet objectif, et dans les tous prochains jours, 42 nouveaux personnels de renfort partiront de l’hexagone, pour compléter ou relayer le personnel", assure le ministre des Outre-Mer. 

4 milliards de francs CFP

À cela s’ajoute le transfert cette semaine, de près de 4 milliards de francs CFP supplémentaires à la Nouvelle-Calédonie, pour faire face à la crise sanitaire. Ou encore, le maintien des stocks de matériels indispensables aux soignants.

Des soignants, qui se disent tous satisfaits. "On remercie le ministre des Outre-mer d’être venu manifester son soutien auprès des soignants. Il nous a assuré du soutien de la solidarité nationale et de la réserve sanitaire, sur le moyen et long terme, ce qui est important pour nous. Sans cette venue de personnel Métropolitain, on ne pourrait pas accueillir tous ces patients", explique Mathieu Série, médecin réanimateur attaché au service réanimation du CHT.

Le ministre des Outre-mer a conclu cette séquence sanitaire au vaccinodrome de Ko We Kara. Un soutien de plus et une tentative de promotion de la vaccination, alors qu’un peu plus de 56% de la population vaccinable a reçu un schéma vaccinal complet sur le territoire.

©nouvellecaledonie