Sébastien Lecornu prolonge son séjour calédonien

gouvernement
Lecornu
Sébastien Lecornu jeudi matin, à Nouméa. ©Loreleï Aubry
L’information vient d’être annoncée par l’AFP. Le ministre des Outre-mer annule son retour prévu ce jeudi soir en Métropole pour poursuivre les discussions. 
Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu "annule son billet retour et va prolonger" sa visite en Nouvelle-Calédonie pour "poursuivre ses consultations" sur l'avenir politique, après le deuxième référendum sur l'indépendance du 4 octobre qui a créé un climat de tension, a indiqué jeudi à l'AFP son entourage.
 

Poursuivre les consultations

Son départ, prévu jeudi soir, "a été annulé pour poursuivre les consultations dans une phase collective", a fait savoir un de ses conseillers sans préciser de nouvelle date, alors que le ministre multiplie déplacements et entretiens en tête à tête depuis le 24 octobre, après le deuxième référendum du 4 octobre. 
 

"Retraite" des politiques

Ce jeudi, le ministre a réuni dix personnalités politiques indépendantistes et loyalistes sur l'îlot Leprédour, un îlot mis à la disposition du Haut-Commissaire au large de Boulouparis. Il s'agit des députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, du sénateur Pierre Frogier, du président du gouvernement Thierry Santa et de la présidente de la province Sud Sonia Backès pour le camp loyaliste, et du président du Congrès Roch Wamytan, des présidents des provinces Nord et Îles Paul Néaoutyine et Jacques Lalié, de Daniel Goa et Victor Tutugoro pour les indépendantistes. 
Une table-ronde pour commencer à renouer le dialogue après le référendum du 4 octobre. Avec cette annonce surprise de l'annulation de son départ, Sébastien Lecornu dispose de plus de temps que prévu pour relancer ces discussions. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live