Semaine de l'eau : la nécessité de pérenniser la ressource pour l'agriculture

agriculture
Agriculture, champ d'oignons
©NC la 1ere
La Semaine de l’eau commence aujourd’hui, à la Foa. Au programme de cette première journée, la projection d’un ciné-débat, ce soir, essentiellement axé autour de l’agriculture. Un secteur pour lequel la ressource en eau est primordiale, mais qui est de plus en plus menacée.  

La Calédonie a beau être une terre d’agriculture, elle manque cruellement d’infrastructures pour acheminer l’eau jusqu’aux exploitations. Trop souvent, les producteurs s’installent au plus près des rivières, mais ce choix n’est pas sans conséquences. "On a un moto pompe dans la rivière. La ressource en pâtit, mais c'est une catastrophe aussi quand il y a des inondations, parce que l'agriculteur perd tout le fruit de son travail", détaille Franck Soury-Lavergne, agriculteur à la Foa.  

Entre la Foa et Boulouparis

Dans le Sud, on ne compte que deux retenues d’eau : l’une à la Ouaménie, l’autre à la Tamoa. Mais elles n’alimentent qu’une très faible partie des surfaces agricoles de la zone.  Au Conseil de l’eau de Farino, la Foa et Sarraméa, on soutient la mise en place d’un nouvel équipement. "Il y a un gros projet du territoire dans la région. Il y aurait un endroit dédié entre La Foa et Boulouparis pour la mise en place d'une grosse retenue collinaire afin de pouvoir irriguer des zones qui n'ont pas d'eau. Il y a beaucoup de terres dans la région qui ne sont pas cultivées parce qu'il n'y a pas d'eau", remarque Régis Duffieux, son président. 

Il y a beaucoup de terres dans la région qui ne sont pas cultivées parce qu'il n'y a pas d'eau.

Régis Duffieux, président du conseil de l'eau de Farino

 

Or, avec le changement climatique, trouver une solution devient urgent, pour l’agriculteur Franck Soury-Lavergne. "On sait très bien que les pluies vont se concentrer sur une période de l'année et les sécheresses vont devenir de plus en plus récurrentes. Ce genre de projets là, ça permet de garder de l'eau pendant la période des pluies."

A ce stade, le gouvernement n’a pas confirmé le projet. En tout cas, pas avant la tenue d’un comité de l’eau, en septembre.  

Le reportage de Coralie Cochin :

Préserver l'eau pour nos agriculteurs