Six partis et groupes politiques habilités pour la campagne référendaire

référendum nouvelle-calédonie 2020
Référendum 2018, mise osu spli propagande, oui / non, octobre 2018
Mise sous pli de la propagande officielle pour le référendum de 2018, à la mairie de Nouméa. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
A moins de trois mois du prochain référendum, prévu le dimanche 4 octobre, on sait qui pourra participer à la campagne officielle :
  • l’Union nationale pour l’indépendance ;
  • Calédonie ensemble ;
  • le groupement «Les Loyalistes 1» ;
  • le groupement «Les Loyalistes 2» ;
  • le Parti travailliste ;
  • l’UC-FLNKS et Nationalistes

Statué mardi dernier par la commission de contrôle 

Cette liste a été donnée par le haut-commissariat selon l'ordre d'arrivée des demandes. Autant de groupes, groupements et partis qui ont été habilités mardi, par la commission de contrôle de l’organisation et du déroulement de la consultation. Soit trois entités qui militent pour l’indépendance et trois qui sont favorables au maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France. 
 

Cinq en 2018

L’intitulé «Les Loyalistes», ici scindé en deux, regroupe la plateforme Avenir en confiance, Générations NC, Tous Calédoniens et le Rassemblement national. Pour la consultation du 4 novembre 2018, ce sont cinq structures politiques qui avaient été autorisées à mener campagne officielle deux semaines durant. Ce qui porterait, cette année, le début de la campagne au 21 septembre. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live