SLN : le nouveau directeur général veut renouer avec les bénéfices

nickel
SLN : nouveau directeur Colin Mc Gibbon
Le nouveau directeur de la Société Le Nickel Colin McGibbon s'inscrit dans la continuité stratégique définie à travers trois enjeux. L'objectif de production pour 2020 a été fixé à 55 000 tonnes de ferro-nickel au lieu des 47 000 tonnes produites l'an dernier. 
En 2019, la SLN a perdu 10 milliards FCFP. Son nouveau directeur général, Colin McGibbon compte s'assurer des bénéfices dès 2020. Pour ce faire, un des chantiers majeurs de Colin McGibbon sera donc la construction de la nouvelle centrale électrique afin de réduire le coût de production du métal.
Parallèlement, le patron de la SLN veut augmenter la productivité des mines et exporter deux millions et demi de tonnes de minerai en 2020.
 

Trois enjeux majeurs de la filiale

Tout comme son prédécesseur, Colin McGibbon s'inscrit dans la continuité stratégique définie à travers trois enjeux majeurs :
 
  • maintenir la santé et la sécurité des collaborateurs comme priorités opérationnelles absolues ;
  • poursuivre la mise en œuvre du plan de sauvetage de la SLN qui permettra à l’entreprise de retrouver le chemin de la rentabilité ;
  • conserver un dialogue régulier avec l’ensemble des parties intéressées : salariés, représentants du personnel, territoires, populations et autorités.
Reportage Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel
©nouvellecaledonie
Le 14 février dernier, le Conseil d’administration de la SLN, filiale du groupe Eramet, a approuvé la nomination de Colin McGibbon au poste de Directeur Général de la SLN. Il succède ainsi à Bernard Laflamme qui a fait valoir ses droits à la retraite en février 2020.
Sur le site du groupe français, l'expérience "solide" de Colin McGibbon est appréciée, notamment dans la transformation des entreprises.
SLN : Colin McGibbon nouveau directeur général
©Nicolas Fasquel

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live