nouvelle calédonie
info locale

Téléthon : la «grande traversée» des pompiers a payé

solidarité
Arrivée de la traversée des pompiers du Téléthon, 30 novembre 2019
©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ere
Les pompiers de Nouvelle-Calédonie sont aussi mobilisés sur le Téléthon. Partis jeudi de Hienghène, ils ont conclu samedi en fin de matinée le marathon solidaire qui permet de remettre plus de 400 000 F à la lutte contre les myopathies. 
Partis de Hienghène jeudi dès cinq heures du matin, ils sont arrivés à Nouméa baie de la Moselle samedi vers 11h30. Les coureurs qui ont relevé le défi lancé par l’Union des pompiers calédoniens ont terminé en beauté deux jours d’effort, sous l’eau rafraîchissante des lances à incendie et face à un public venu les soutenir. Une aventure humaine exceptionnelle de «402 kilomètres», selon l’UPC, pour la bonne cause du Téléthon 2019.
 


Belle cagnotte

Les centres de secours se sont mobilisés pour ce marathon solidaire ponctué de belles rencontres. Les participants à cette grande traversée se sont, entre autres, vus offrir des quantités de mangues ! Le défi a permis de rassembler une cagnotte pour l’AFM, l’Association française contre les myopathies : «plus de 420 000F CFP», selon l’Union, remis à Robert Racapé le coordonnateur local du Téléthon. 
   

«On en ressort grandis»

«Dans chaque commune où on est passé, on a récupéré des dons dans les urnes du Téléthon, pour faire un beau geste», précise Cédrick Maroquin, adjudant chez les pompiers de Nouméa. «Ça a été dur mais ça a été une belle aventure. On en ressort grandis.»
Sa réaction recueillie par Cédrick Wakahugnème :
©nouvellecaledonie
 

Dans le contexte des feux

«C’était super intense», renchérit Rémi Gallina, président de l’UPC. «A l’heure où les pompiers sont sur les feux, c’était aussi extraordinaire de pouvoir se rassembler, de pouvoir regénérer toute la force qu’on arrive à dépenser au long de l’année et de se retrouver autour de cet amour qu’on a pour notre uniforme. Partager ça avec la population. Traverser la Calédonie dans toute sa diversité, culturelle, ethnique. Ça a été génial, avec une générosité formidable.» 
  

Défi insolite

Il ajoute : «Le défi, c’était de faire quelque chose d’assez insolite pour le Téléthon. Les pompiers de France, que nous représentons en Nouvelle-Calédonie, en sont des partenaires historiques. On n’avait pas pu faire de Téléthon l’année passée pour des problème logistiques. Cette année, on s’était dit : on va essayer de placer la barre haut.»  
Son interview radio par Cédrick Wakahugnème : 

Téléthon, président de l'UPC

Publicité