Tesla: un contrat "nickel" pour Goro et l’usine du Sud

nickel
NICKEL
Tesla Giga Factory (production de voitures électriques) au Pays-Bas ©Guus Schoonewilde AFP
Antonin Beurrier et les équipes calédoniennes de Vale-NC ont assuré un beau débouché pour l’usine du Sud et le gisement de nickel et de cobalt de Goro. En mars 2020, un contrat a été signé avec le géant nord-américain des voitures électriques: Tesla.
L’information est restée confidentielle, sauf des participants à la négociation de vente et de rachat de l’usine du Sud. Dans quelques mois, des voitures électriques de la marque Tesla, vraisemblablement fabriquées en Europe, auront des batteries au nickel et cobalt de la Nouvelle-Calédonie.
 

Une rencontre et un contrat en Californie

La rencontre entre le fondateur de Tesla et le PDG de Vale-NC a eu lieu en Californie, sans doute au siège de Tesla à Palo Alto au sud de San Francisco, dans le nord de la Silicon Valley. Elle s’est tenue en mars dernier, quelques jours avant la fermeture des liaisons aériennes de la Nouvelle-Calédonie, pour cause de Covid-19.

Antonin Beurrier, le PDG de Vale-NC et Elon Musk, le PDG de Tesla ont signé un contrat, un accord "off take" pour la livraison de mixte intermédiaire de nickel et cobalt raffiné (Nickel Hydroxyde Cake-NHC) produit en Nouvelle-Calédonie. Le produit va entrer dans la composition des batteries du constructeur de voitures électriques. Le volume acheté reste confidentiel, mais il contribuera à la rentabilité et à la renommée de l’usine calédonienne. Ce contrat est aussi un succès à porter au crédit de l’industrie métallurgique calédonienne.
 

Tesla: nickel et cobalt made in New Caledonia

Tesla, leader mondial des véhicules électriques va pouvoir sécuriser et assurer la livraison de nickel et de cobalt pour la fabrication des batteries de ses véhicules électriques. Le nickel et le cobalt calédonien seraient essentiellement destinés à la Tesla Giga Factory, en cours de construction en Allemagne, entre Berlin et la frontière polonaise. Selon la presse allemande, Tesla Europe a recruté en 2019 un ingénieur calédonien de Vale-NC afin de faciliter les achats et la connaissance des produits de l’usine calédonienne.
 

Réduire la dépendance à la Chine

Le patron de Tesla peut être satisfait, son entreprise représente un tiers des 110 000 ventes de véhicules électriques en Europe. Avec le nickel et le cobalt calédonien de l’usine du Sud, il va diminuer sa dépendance à la Chine, qui reste très importante pour le lithium, un autre composant des batteries électriques.

Les tensions commerciales, diplomatiques et militaires de Pékin avec les Etats-Unis, mais aussi avec la France et l’Australie ont sans doute contribué à accélérer les négociations entre Tesla et Vale-NC. New Century, l’opérateur minier australien candidat exclusif à la reprise du complexe industriel calédonien a de quoi se réjouir. Antonin Beurrier lui apporte en dot une usine qui monte en puissance, et le contrat signé avec Tesla.
 

Dernières nouvelles du LME

Le nickel a reculé pour un quatrième jour consécutif à la Bourse des métaux de Londres. "Le marché s’essouffle, il est confronté à une baisse provisoire de la demande" a indiqué William Adams de Fastmarkets (MB). Le nickel avait touché 13 730 $ lundi - au plus haut depuis le 22 janvier. Mais, l'excédent de nickel à l'échelle mondiale a atteint 9 000 tonnes en mai, contre 5 100 le mois précédent, a annoncé le Groupe d’étude international du Nickel (INSG). Un excédent en hausse, le cours du nickel baisse.

Cours du nickel à la clôture au LME de Londres le 17/07/2020:
13 115 $/t: -2,07 % [Semaine -3,23 %]



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live