Tourisme : des difficultés au long cours à cause de la crise sanitaire

économie
Restaurants
Les restaurants font partie des structures très touchées par la crise ©NC la 1ère
Selon un sondage réalisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Nouvelle-Calédonie lors du confinement de septembre 2021, restaurants, hébergements touristiques et structures d'activité ont été durement touchés par la crise Covid. Un constat partagé aujourd'hui encore par les professionnels.

Selon un sondage de la Chambre de commerce et d’industrie réalisé lors du dernier confinement de septembre 2021, la fréquentation des restaurants a reculé de 40 à 60% selon les secteurs.

A Nouméa les établissements ont en moyenne perdu 40% de leur chiffre d’affaires mensuel. "Depuis le dernier confinement, on voit une baisse des deux restaurants, qui est assez constante, chez nous elle est d'environ 30%, détaille Benoît Daffos, restaurateur. Il y a des gens qui prennent plus à emporter qu'avant, parce qu'ils n'ont peut-être pas le pass. Il y a aussi le manque de touristes et des gens qui sont peut-être partis. On a réduit de 40% les effectifs du personnel."

En Brousse aussi

Le dernier confinement a aussi entravé toutes les activités de loisirs, culturelles et sportives. Les centres équestres ont accusé une baisse de 40% de leur CA.

Plongée
Les clubs de plongée connaissent aussi une situation critique. ©NC la 1ère

Les centres de plongée ont enregistré jusqu’à 80%, voire 100% de pertes financières. "Par rapport à mon prévisionnel, je suis à moins 70%, moins 80%. Ça dépend vraiment des clubs, il y en a qui ont une clientèle plus locale, moins touristique", explique Pierre Crubillé, président du Syndicat des activités nautiques et touristiques et directeur d’une école de plongée. Les activités de Brousse sont aussi très touchées. Ça n'a fait que du yo-yo pendant un an, c'est aussi ça qui est difficile à gérer. "

Les précisions de Pierre Crubillé

Un nouveau coup dur pour le secteur touristique, qui génère près de 30 milliards de francs CFP de recettes chaque année en Nouvelle-Calédonie.

Le reportage de Sheïma Riahi et Michel Marin :

©nouvellecaledonie