Trail : Alexy Dianoux et Romain Sordet s’imposent au parc des Grandes Fougères

trail
Raid La Piste du Lions club
©NCla1ère
L’affluence ne se dément pas sur les trails. Ils étaient encore 700 au départ du Raid La Piste du Lions club dimanche matin au Parc des Grandes Fougères. Une épreuve marquée par la victoire d’un jeune de 14 ans sur le 13 kilomètres.
On fait la queue pour récupérer son dossard. Ils sont 350 inscrits sur les deux plus longues distances, et tout autant sur le 5 kilomètres destiné aux plus jeunes. 
Sur la première épreuve de la matinée, le 22 kilomètres, les têtes d’affiches sont bien là. Caroline Favier et Leslie Nowicki échangent avant le départ. Les meilleurs messieurs répondent aussi à l’appel. 7 h 45, la course est lancée sous un temps clément. 
Cochereau, Lanceleur et Dianoux prennent immédiatement les devants dans une côte initiale qui fait son effet. Les coureurs vont emprunter de nouvelles zones habituellement réservées à la chasse dans ce raid. Et ce n’est pas du gâteau.
Raid La Piste du Lions club
 

Départ du 13 km

A 8 heures, c’est au tour des partants du 13 kilomètres de s’élancer. Pour certains, tout en douceur. Au premier poste de contrôle du 22 kilomètres, la cadence est plus élevée. Dianoux et Cochereau passent vitesse grand V, suivi par Lanceleur. Nowicki est en tête chez les dames.
Les participants du 13 kilomètres, qui ont emprunté le même chemin que ceux qui les ont précédés, passent également par ce PC. Un tout jeune, Romain Sordet, est en train de fuser. Le parcours est ombragé, peu technique, mais il réserve quelques difficultés comme le passage de la rivière au Pont Pompidou. La prudence reste de mise.
 

Départ du 5 km

Il est désormais 9h, et au point de départ du Raid La Piste, la dernière course est lancée : le 5 km. Les enfants s’en donnent à cœur-joie dans la première descente, tout comme Philippe Panné, membre de l’association calédonienne des handicapés. « Je fais souvent cette course, elle est super, impeccable ».
Romain Sardot Raid La Piste du Lions club
Romain Sardot, vainqueur du 13 km ©Martin Charmasson
 

La victoire pour Romain Sordet et Alexy Dianoux

Côté résultats, le vainqueur du 13 km s’impose en 1h 07 minutes, à seulement 14 ans. Il gagne avec trois minutes d’avance sur le second. Romain Sordet n’en est pas à son premier coup d’éclat.
« J’avais remporté le cross UNSS de Deva, le cross de mon collège de Mariotti, le trek des Erythrines sur 4 kilomètres, et j’ai terminé premier du 10 kilomètres du Trail des cagous la semaine passée, mais je n’avais pas obtenu la victoire car j’étais trop jeune ». Un garçon atypique. Il est licencié à l’AS Tri Olympique, au CNC en tant que nageur, et à l’Olympique côté football. Son sport de prédilection ? Celui pratiqué sur rectangle vert. « On est avec les amis, on rigole plus. Le trail me permet de travailler le physique pour le football ».
Sur le 22 km, Alexy Dianoux l’emporte en 1 heure 49 minutes 32, devant Oswald Cochereau. Leslie Nowicki gagne chez les dames. Le Raid La piste a tenu ses promesses. 
Raid La Piste du Lions club. Alexy Dianoux et Oswald Cochereau
Alexy Dianoux et Oswald Cochereau ©Martin Charmasson
 

De l’argent bien utilisé

Et le Lions club, partenaire, profitera d’une partie des inscriptions pour ses actions. 
« Tout ce qui touche l’environnement, on a déjà replanté 5 000 arbres cette année, on a récolté des lunettes aussi que l’on reconditionne et qu’on redistribue à des gens qui sont dans le besoin. Pendant le confinement, on a distribué des tablettes au CHS de Nouville pour les gens qui ne pouvaient pas joindre leurs proches qui étaient confinés au CHS. Et on se bat aussi malheureusement pour essayer d’aider les enfants qui sont atteints de cancer » explique Serge Thomas, le vice-président du Lions Club pour la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu.
Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec 
©nouvellecaledonie
Retrouvez ci-dessous les classements complets :