nouvelle calédonie
info locale

Trois palangriers neufs rejoignent la flotte de Navimon

pêche
Baptême de palangriers Navimon, 17 janvier 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
Le renouvellement de la flotte suit son cours, à Navimon. L’armateur de Nouvelle-Calédonie spécialisé dans la pêche hauturière a baptisé trois nouveaux palangriers, jeudi, à Nouméa. Leur nom : Paici-Cemuhi, Iaai et Nengone.
Arrivés à Nouméa par cargo, les navires ont connu jeudi le traditionnel baptême au champagne. Chacun des trois palangriers, longs de 20,7 mètres, porte le nom d’une aire coutumière kanak. Paici-Cemuhi, Iaai et Nengone traduisent le renouvellement en cours de la flotte Navimon, filiale de la Sodil. Leur livraison suit celle de Drubéa-Kapumë et Drehu, avant l’arrivée des trois derniers bateaux attendue d’ici la fin d’année. 

Le reportage radio d'Alix Madec :

Trois palangriers de Navimon baptisés

 
Déchargement de palangriers Navimon, janvier 2020
Les nouveaux palangriers ont été acheminés par cargo. ©NC la 1ere
 

L’aménagement des nouveaux bateaux a été conçu pour le confort de l’équipage, la sécurité et surtout, ça permet de réduire les déplacements. A l’époque, on travaillait le matin à l’arrière et en début d’après-miid, on ramassait la ligne à l’avant. Maintenant, tout a été conçu de façon à ce qu’on travaille uniquement à l’avant et que tout le monde ait un œil sur les autres.  
- Jacob Tufele, l'un des capitaines

 
Baptême de palangriers Navimon, 16 janvier 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Deux milliards

Coût total de ce renouvellement de la flotte, qui datait d’une vingtaine d’années : deux milliards de francs CFP, financés par la province des îles via sa Société de développement et d’investissement des îles. Un investissement qui a bénéficié de la double défiscalisation, nationale et locale. La construction a été confiée à un chantier naval français basé au Vietnam, le chantier Piriou.
 
Baptême de palangriers Navimon, 16 janvier 2020
©Alix Madec / NC la 1ere
 

Une capacité de vingt tonnes

Les palangriers sont armés pour assurer des campagnes en mer de quinze jours, avec à bord un équipage de six personnes. Ils ont la capacité de stocker vingt tonnes de thons et autres poissons pélagiques pêchés à la palangre dans la ZEE, la zone économique exclusive de la Nouvelle-Calédonie. Objectif : assurer trois déchargements par semaine
 
Baptême de palangriers Navimon, 16 janvier 2020
©NC la 1ere
 

Les moteurs sont plus modernes, donc ils ont des meilleurs rendements. Au regard de ce que ça a donné avec les bateaux qu’on a reçus l’année dernière, on peut espérer à peu près dix % d’économie.
- Florent Pithon, directeur de Navimon depuis douze ans

 
Baptême de palangriers Navimon, 16 janvier 2020
©NC la 1ere
 

160 campagnes par an

Navimon emploie 70 salariés, dont une soixantaine de pêcheurs originaires des Loyauté et de Belep. La société effectue chaque année 160 campagnes de pêche, pour une production qui varie entre 1 400 et 1 500 tonnes. Elle est exclusivement vendue à une autre filiale de la Sodil, Pacific Tuna, qui se charge de sa découpe et de sa commercialisation. 

Le reportage télé de Natacha Cognard et Kaïo Tui : 
©nouvellecaledonie
Publicité