publicité

Un ancien marsupial carnivore découvert en Australie

Une nouvelle espèce éteinte de marsupial carnivore qui chassait dans les forêts australiennes il y a cinq millions d'années a été identifiée sur un site recelant des fossiles récemment découvert, ont annoncé ce 26 juillet des scientifiques.

le Whollydooleya tomnpatrichorum est un cousin éloigné du diable de Tasmanie. © CC
© CC le Whollydooleya tomnpatrichorum est un cousin éloigné du diable de Tasmanie.
  • CM avec AFP
  • Publié le
L'animal, qui pesait entre 20 et 25 kilogrammes, a été baptisé Whollydooleya tomnpatrichorum. C'est un cousin éloigné -et plus lourd- du diable de Tasmanie, le marsupial carnivore le plus gros encore présent en Australie.
                 
Toute une série de restes d'animaux étranges ont été retrouvés sur un site reculé de fossiles dans le nord-ouest du Queensland. 
                  
"W. tomnpatrichorum avait des dents très puissantes, capables de tuer et de découper les plus gros animaux de son époque", explique Mike Archer, paléontologue à l'Université de Nouvelle-Galles du Sud, directeur de recherches de cette étude publiée dans la revue du Museum Victoria, musée d'histoire naturelle et sociale et de sciences.                  
La fin du Miocène, il y a entre 12 et cinq millions d'années, lorsque l'Australie a commencé à s'assécher et sa faune à évoluer, est une époque très mal connue, a-t-il ajouté. 
                  

Les fossiles d'animaux terrestres datant de cette époque sont extrêmement rares.                  

"Heureusement, en 2012, on a découvert un champ tout nouveau de fossiles qui se situe au-delà du site internationalement connu de Riversleigh", a dit M. Archer.                  
Riversleigh est un site préhistorique de 100 kilomètres carrés classé au Patrimoine mondial de l'humanité, qui regorge de fossiles anciens, dont une espèce de kangourous carnivores ou d'ornithorynques munis de dents. Ses fossiles datent de l'Oligocène (-34 à -23 millions d'années) et du Miocène (-23 à -5 millions d'années). 
Grâce à des financements de la National Geographic Society, le paléontologue et son équipe ont commencé à explorer ce "nouveau Riversleigh" en 2013. La molaire très caractéristique du marsupial fut l'une de leurs premières découvertes.                  
"New Riversleigh produit les restes de toute une flopée de créatures nouvelles, de petite ou de moyenne taille, et le Whollydooleya tomnpatrichorum, est la première à avoir fait l'objet d'une description", a déclaré M. Archer.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play