Un Forum des îles du Pacifique sous le signe des interrogations

diplomatie
Le Forum des îles du Pacifique se réunit pour sa 51e réunion.
Le Forum des îles du Pacifique se réunit pour sa 51e réunion. ©Heidi Yen Kow et Miri Tumatariri / Polynésie la 1ère
Le Forum des îles du Pacifique a débuté ce lundi 11 juillet à Fidji. Une délégation calédonienne indépendantiste y est présente pour la première fois. Les pays réunis débattront de problématiques environnementales et stratégiques.

C’est un baptême du feu pour la délégation calédonienne 2022 au Forum des îles du Pacifique à Suva aux îles Fidji. Pour la première fois, c’est une délégation complètement indépendantiste qui représente la Nouvelle-Calédonie à la 51e réunion de ce forum.

Le président du gouvernement, Louis Mapou, le président du Congrès Roch Wamytan, Mickaël Forrest, membre chargé notamment des secteurs de la culture, de la jeunesse et du sport, Aloisio Sako du RDO et Victor Tutugoro composent la délégation.

C’est d’ailleurs Victor Tutugoro qui a porté le geste de coutume devant les officiels fidjiens, le pays hôte de ce 51e forum. Un geste pour "dire bonjour à la manière de chez nous", selon le porte-parole de la délégation. Un geste aussi pour dire à quel point la délégation était "enchantée" de sa participation en tant qu’entité politique calédonienne indépendantiste.

La pression chinoise

Mais ce forum est placé sous le signe des questionnements. Tout d’abord parce que la pression chinoise se fait de moins en moins discrète. Le pays cherche à prendre pied dans une région où les États-Unis veulent aussi étendre leur influence. Dans une tribune publiée simultanément dans les principaux quotidiens des 18 pays du forum, le premier ministre australien, Anthony Albanese, a promis que son pays participerait plus activement à la cohésion de la région.

En revanche, à Suva, on appréhende encore mal la stratégie indopacifique de la France et de l’Europe, encore récemment défendue par l’ex-ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, passé à la Défense.

Mais avant ces questions stratégiques, ce sont les questions environnementales qui animeront les débats entre pays. Car, la plupart d'entre eux sont les plus vulnérables aux conséquences du dérèglement climatique. Le Forum des îles du Pacifique s’achèvera le 15 juillet. Louis Mapou, le président du gouvernement, évoque les discussions bilatérales qu'il a menées avec le Vanuatu, notamment.

Ecoutez l'interview de Heidi Yen Kow et Miri Tumatariri de Polynésie la 1ère :

©nouvellecaledonie

Il y a quelques jours, le forum a fait parler de lui car Kiribati a choisi de quitter l'événement. Palau en avait fait de même en février 2021.