nouvelle calédonie
info locale

Un incident technique détecté sur un A330 d'Aircalin

transports
A330
©cc flickr lasta29
Au total, 296 passagers calédoniens sont concernés.
Les passagers sont actuellement pris en charge dans les hôtels à Nouméa (136 personnes) et à Tokyo (160 personnes). 
Conformément à la réglementation aérienne, une réparation doit être menée avant que l’avion ne puisse redécoller en toute sécurité.
Les opérations de maintenance sont en cours.
Les passagers sont pris en charge dans les hôtels à Nouméa et à Tokyo.

 

Un incident rare selon Airbus

L’incident technique concerne le prélèvement d’air de l’un des deux moteurs de l’A330, destiné à alimenter la cabine en air.
Depuis 24h, les équipes de la direction technique de la compagnie sont mobilisées afin de remettre l’avion en service dans les meilleurs délais.

Didier Tappero, directeur général de la compagnie AIRCALIN
Des propos recueillis par Karine Arroyo et Claude Lindor

©nouvellecaledonie

En collaboration avec Airbus industrie à Toulouse et selon les procédures, les équipes d’Aircalin ont travaillé
à rechercher l’origine de l’incident. Dès lors, toutes les pièces qui pouvaient être impliquées, ont été inspectées et changées. Pour autant, les instruments indiquent toujours la présence du problème.

 

Vérification des systèmes de détection

Les recherches s’orientent donc à présent vers un problème lié aux systèmes de détection. Un diagnostic confirmé par Airbus Industrie et les centres de maintenance
en charge de l’entretien des avions d’Aircalin à Hong-Kong et à Singapour. Des investigations sont donc menées en ce sens par les équipes techniques de la compagnie. Pour réaliser cette opération, un outillage spécifique est nécessaire.
Il a été commandé et doit arriver dans la soirée. Les travaux se poursuivront donc cette nuit dans les ateliers à Tontouta. 

 
 

Une cellule de crise mise en place

Une information leur a été communiquée ce mardi matin et un point d’information est prévu cet après-midi.
Actuellement, toutes les voies d’acheminement des passagers sont étudiées, y
compris via l’Australie, dans un contexte où les vols sont particulièrement chargés en
raison de la fin des vacances scolaires en Europe et des vacances au Japon.
Une cellule de crise a été immédiatement mise en place au sein de la compagnie.
Un point d’étape vous sera envoyé dans le courant de l’après-midi.