Un parcours santé au fil des communes

santé
stages multisports Mont-Dore
©Natacha Lassauce-Cognard
Un parcours pour sensibiliser les Calédoniens à l'importance des activités physiques, c’est le concept adopté par le gouvernement. Pendant 15 jours, les communes se mobilisent pour créer des actions variées. Le coup d’envoi de ce parcours est prévu samedi au Mont-Dore.
Le parcours santé Do Kamo est calé sur l'itinéraire de la flamme des Jeux du Pacifique en 2011. A la place de la flamme, une sculpture sillonnera les 27 communes participantes. A pied, en cheval ou à vélo, elle se transmettra de commune en commune. Libre aux communes d’organiser des activités lors de son passage.
 

Danse country, yoga, basket

Patrick Ventura est le responsable de Challenge Organisation, en charge de l’évènement. « On a laissé carte blanche à chacune des communes pour les inciter à pratiquer ce qui se pratique déjà chez elles, mais aussi pour découvrir d'autres activités. Ça va être un programme différent à chaque fois qu'on va changer de commune avec des choses originales. Il y aura par exemple de la danse country, du yoga, de la marche à pied, ou des démonstrations de basket. On a un peu de tout. »
 

49 000 Calédoniens en longue maladie

Ce parcours santé s’inscrit dans les actions de prévention du plan Do Kamo. A défaut d’activités sportives, les activités physiques doivent permettre d’éviter la sédentarité. Un dispositif d'autant plus important que la Calédonie enregistre aujourd'hui 49 000 Calédoniens en longue maladie, dont 15 000 diabétiques. Valentine Eurisouké, membre du gouvernement, en charge de la mise en œuvre du plan Do Kamo. « C'est vrai qu'habituellement on fait des campagnes de sensibilisation. L'idée, c'est de passer à une étape supérieure pour penser à des activités qui touchent plus la population et pour les quelles les populations locales sont parties prenantes. »
 

L'idée, c'est de passer à une étape supérieure pour penser à des activités qui touchent plus la population. 
- Valentine Eurisouké, membre du gouvernement en charge de la mise en œuvre du plan Do Kamo.

 

Arrivée prévue à Poya

Le départ sera donné le 14 novembre, place des Accords au Mont-Dore, pour une arrivée, dans une quinzaine de jours, sur la commune de Poya.