Déconfinement : un retour très attendu pour près de 500 îliens bloqués à Nouméa

transports
betico
©Martine Nollet

Le retour sur les îles est compliqué pour des centaines de personnes. Elles étaient nombreuses à la gare maritime du "Betico" mardi matin à prendre leur précieux billet retour vers leur foyer. 

Ils attendaient ça depuis des semaines. Plusieurs dizaines de personnes se sont présentées à la gare du Betico, peu après 8 heures mardi 6 avril, pour acheter leur ticket de retour. En tout, ce sont environ 500 personnes de Lifou, Maré et l'île des Pins, bloqués sur Nouméa à la suite du confinement, qui souhaitent rentrer chez elles. Après deux mois d’attente pour certaines, c'est un soulagement.

Des familles pressées de rentrer chez elles

"A ce rythme-là, ça va prendre du temps"

Sur le Betico, le protocole sanitaire décidé avec la Dass est clair : les passagers doivent déclarer sur l’honneur ne pas avoir de symptômes, donner leurs coordonnées, porter le masque et distanciation sociale obligatoire. Ils devront également rester à domicile pendant 72 heures.

Gare betico
©Martine Nollet


Le Betico ne peut donc accueillir que 180 passagers. "A ce rythme-là, ça va prendre du temps. Tout le monde ne pourra pas partir sur les voyages qui viennent", détaille Charlie Sarafian, directeur des services supports.

Interview Charlie Sarafian


Il faudra donc s’armer de patience pour arriver à destination, ce qui compromet la rentrée scolaire du 12 avril.

Le reportage complet de Martine Nollet :

Une rotation du Betico pour Lifou mercredi


Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Philippe Kuntzmann.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live