Un trafic de drogue démantelé entre Canala et Nouméa

trafic de drogue
Gendarmerie
©NC la 1ere
Le réseau organisé de trafic de cannabis opérait entre Nouméa et Canala. Une opération de gendarmerie a permis l’interpellation et la condamnation de plusieurs personnes. 
L’enquête avait été diligentée depuis plusieurs mois. Elle a abouti cette semaine avec une opération d’ampleur menée par la brigade de recherches de la gendarmerie de Nouméa, assistée de l’ensemble des  unités de la compagnie de gendarmerie de Nouméa.  
Du 24 au 26 novembre 2020, cette opération judiciaire a mobilisé vingt officiers de police judiciaire, et quarante gendarmes intervenant sur la phase des interpellations, à Canala et à Nouméa.
 

Des convois en « go fast »

Huit personnes se livrant aux faits d’acquisition, détention, transport et offre ou cession d’herbe de cannabis ont été placés en garde à vue. De l’argent liquide, deux cents pieds de cannabis, près de trois kilos d’herbe, cinq voitures, une moto et du matériel de téléphonie et informatique ont été saisis. 
Selon les éléments de l’enquête, « l’approvisionnement en herbe de cannabis était organisé à partir de Canala, au moyen d’un mode de transport de type « go fast » assuré par plusieurs véhicules pour une vingtaine de convois, depuis juin 2019 à destination de Nouméa » indique le procureur de la République dans un communiqué.
 

Quatre personnes condamnées à de la prison ferme

Quatre personnes impliquées ont été jugées dans la cadre de la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité et condamnées à des peines d’emprisonnement ferme : 
  • Deux auteurs à la peine de 12 mois d’emprisonnement avec incarcération immédiate dont pour l’un d’eux, la mise à exécution d’une peine de 6 mois d’emprisonnement prononcée dans une affaire similaire en janvier 2020,  
  • Et deux auteurs à la peine de 7 mois d’emprisonnement .
Une soixantaine de clients consommateurs, principalement domiciliés dans le Grand Nouméa ont été auditionnés. Ils seront de leur côté « poursuivis dans le cadre de la procédure de composition pénale intégrant le payement d’une amende ».