L’usine du Sud met le turbo: Elon Musk, le PDG de Tesla achète du nickel et du cobalt [en Nouvelle-Calédonie]

nickel
NICKEL
Elon Musk PDG de Tesla a signé un contrat pour la livraison de nickel et cobalt produits en Nouvelle-Calédonie par Vale-NC. ©Brendan Smialowski AFP
Le constructeur automobile américain Tesla a appelé à une montée en puissance de l'extraction mondiale de nickel. Il propose des véhicules électriques. Son usine allemande va utiliser du nickel-cobalt éthique produit en Nouvelle-Calédonie.
"Message à toutes les sociétés minières, veuillez extraire plus de nickel. Où que vous soyez dans le monde, veuillez extraire plus de nickel, mais du nickel propre et éthique", a imploré Elon Musk, le PDG de Tesla. Une première réponse, positive, est venue de Nouvelle-Calédonie. Un contrat a été conclu.
 

Tesla relance le nickel

Le prix du nickel réalise une semaine positive. Le marché londonien a réagi par un gain de 4,5 % après que Tesla ait encouragé les opérateurs miniers à produire davantage pour les batteries des véhicules électriques. La hausse du prix du nickel à la Bourse des métaux de Londres (LME) est intervenue après que le directeur général de Tesla, Elon Musk, ait publiquement appelé à une intensification de l'extraction mondiale de nickel.
 

Et conforte l'avenir de l'usine du Sud

Elon Musk a demandé aux sociétés minières d'extraire plus de nickel pour les batteries: "Tesla vous donnera un très gros contrat sur une longue période si vous extrayez le nickel de manière efficace et respectueuse de l'environnement". Une offre à laquelle a répondu le producteur brésilien Vale. Son usine du Sud en Nouvelle-Calédonie répond aux critères de Tesla pour ses produits mixtes de nickel et de cobalt. Le directeur général de Vale-NC Antonin Beurrier s’est rendu au siège de Tesla en Californie. Il a signé un contrat avec Elon Musk. C’était au mois de mars, quelques jours avant la fermeture des liaisons aériennes à cause du coronavirus. 


L'usine calédonienne met le turbo

Dans son dernier rapport trimestriel, en date du 20 juillet, Vale rapporte que sa production mondiale de nickel est en hausse de 32 % au deuxième trimestre 2020 (59 400 tonnes),  par rapport à celui de 2019. L'augmentation de la production fait suite à l'achèvement des principaux travaux d'entretien et à la transition vers de nouvelles productions en cours d'achèvement. Le rapport de la multinationale brésilienne cite "l’augmentation de la production de minerai de nickel et de cobalt de Vale Nouvelle-Calédonie, et notamment celle du produit destiné aux batteries électriques (NHC Nickel-Cobalt) qui augmente de plus en plus (sic)". La production de l’usine calédonienne a dépassé les 3000 tonnes de nickel par mois.

Les variations de production enregistrées par l’usine du Sud (VNC-Goro Nickel-Cobalt) sont très positives. La production de nickel et de cobalt est en hausse de 30 % pour le nickel et de 4,1 % pour le cobalt au second trimestre 2020 par rapport au premier trimestre. La hausse est même de 76 % pour le nickel et 88 % pour le cobalt au second trimestre 2020, comparativement à celui de 2019. L’usine calédonienne est la plus importante source mondiale de production de cobalt de Vale.
 

Pour l'usine du Sud, un acheteur australien

Vale Canada et Vale Nouvelle-Calédonie sont entrés en négociation exclusive avec le producteur minier australien New Century qui souhaite racheter le complexe industriel calédonien de l'usine du Sud et sa mine de Goro (nickel et cobalt). New Century et son partenaire IGO, un autre industriel du nickel, bénéficient du soutien financier d'un consortium de banques internationales et d'un géant du négoce des matières premières. 
 
NICKEL
Production de nickel par pays et usine de Vale. ©VALE rapport production T2 2020.
 

Oui, mais...

En fin de semaine, les tensions diplomatiques sino-américaines et la pandémie de coronavirus ont pesé sur l’optimisme du marché. Tout comme la stagnation des négociations sur le Brexit. Et puis, le marché du nickel a enregistré un excédent de 33 300 tonnes de janvier à mai de cette année, selon le Bureau mondial des statistiques des métaux (WBMS). Sur la même période, Il avait enregistré un déficit 29 100 tonnes en 2019. 

Cours du nickel au LME de Londres, le 24/07/2020 à 19:00 GMT
13 622 $/t - 0,46 %. [Semaine + 3,83 %]

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live